En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30


7,5 pour un Fofana impérial et un Kolo Muani percutant, 3,5 pour Mbappé… Les notes des Bleus

Écrit par le 27 mars 2024



Après une entame de match compliquée, les Bleus ont haussé le rythme, mardi, pour venir à bout (3-2) d’une équipe chilienne accrocheuse. Jonathan Clauss et Eduardo Camavinga sont sortis blessés en première période.

France Télévisions – Rédaction Sport


Publié



Temps de lecture : 4 min

Le milieu français Youssouf Fofana, buteur et auteur d'un excellent match contre le Chili, le 26 mars 2024. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Trois jours après la claque reçue contre l’Allemagne à Lyon (0-2), l’équipe de France a haussé le ton face au Chili, (3-2), mardi 26 mars, au stade Vélodrome de Marseille. Pour leur dernière sortie avant l’Euro, les Bleus ont rassuré sur leur capacité offensive, mais ont encore laissé entrevoir des failles défensives à régler avant le troisième Euro de l’ère Didier Deschamps. 

Mike Maignan : 5/10

Le portier des Bleus ne peut rien ni sur le premier but de Nunez (6e), ni sur l’excellente frappe d’Osorio (82e). En dehors de ces deux actions, il n’a été sollicité qu’à deux reprises, sur une frappe de loin de Sanchez (9e) et sur une tentative sèche d’Osorio (76e).

Jules Koundé : 6/10

Entré tôt à la place de Jonathan Clauss (10e), l’ancien Bordelais a été bien plus solide défensivement que contre l’Allemagne. Pompier devant son but sur un centre rentrant d’Osorio (41e), il s’est décrispé offensivement au fil de la rencontre, combinant fréquemment avec Randal Kolo Muani. Il aurait pu s’offrir une passe décisive si Mbappé (45e) ou Giroud (52e) avaient été plus en réussite face au but.

William Saliba : 5,5/10

Plutôt en vue, le défenseur central des Gunners a été solide dans sa gestion de la profondeur, revenant sur Vargas (24e) et sur Sanchez en toute fin de rencontre pour protéger le succès des Bleus (90e). Il s’est beaucoup projeté offensivement, contribuant à faire des différences sur le côté droit avec Kolo Muani et Koundé. Il aurait cependant pu sortir plus rapidement sur Osorio lors du deuxième but chilien (82e)

Ibahima Konaté : 5/10

Moins impliqué dans le jeu français que son compère de la charnière, Konaté s’est contenté de faire son travail, et l’a fait avec application, compensant souvent les errements défensifs de Theo Hernandez dans le couloir gauche. C’est malheureusement sur l’une de ces compensations qu’arrive le premier but chilien, où Nunez se retrouve seul dans sa zone pour déclencher sa frappe (6e).

Théo Hernandez : 4,5/10

Le cadet de la fratrie Hernandez a réalisé un match à deux vitesses. Très bon offensivement, avec notamment une passe décisive pour Randal Kolo Muani (26e), le Milanais a cependant vécu un calvaire en défense, très souvent débordé par le jeune Osorio et le moins jeune Isla. 

Aurélien Tchouaméni : 3,5/10

Toujours à contretemps au milieu de terrain, le Madrilène ne vient pas presser sur l’ouverture du score chilienne (6e), permettant une combinaison facile sur la gauche du terrain. Il a tout le temps été mis en difficulté dans sa zone par les déplacements d’Alexis Sanchez. Offensivement transparent, hormis une très bonne transversale qui a amené une occasion de Mbappé (45e). 

Youssouf Fofana : 7,5/10

Le milieu monégasque a été impérial dans l’axe du terrain. Jamais avare d’efforts, il a récupéré un nombre incalculable de ballons, parfois très haut sur le terrain. C’est d’une de ces récupérations qu’arrive le but de Randal Kolo Muani (26e). Buteur quelques minutes plus tôt sur une frappe déviée (19e), Fofana a marqué beaucoup de points dans la bataille pour les places au milieu de terrain à l’Euro.

Matteo Guendouzi : 5/10

Entré pour remplacer Eduardo Camavinga (41e), blessé et coupable sur le premier but, le joueur de la Lazio Rome a été acclamé par son ancien public du Vélodrome. Ça restera son seul fait d’armes du match, n’étant presque pas touché offensivement tout en assurant son travail à la récupération.

Randal Kolo Muani : 7,5/10

En difficulté en club, Randal Kolo Muani a trouvé une oasis au Vélodrôme. Explosif sur chaque accélération, il initie la révolte après l’ouverture du score chilienne (16e). Buteur de la tête sur un caviar de Theo Hernandez (26e), il a toujours trouvé la faille dans son couloir droit, mettant à mal son défenseur. Il ponctue son excellent match par une offrande pour Olivier Giroud (73e), après avoir éliminé deux défenseurs, avant d’être remplacé par Moussa Diaby (82e).

Kylian Mbappé : 3,5/10

Le capitaine des Bleus a traversé la rencontre comme un fantôme. Toujours serré de près dans son couloir gauche, il n’a que peu participé au jeu en première période, se contentant d’une reprise non cadrée (22e), puis d’une frappe contrée (45e). A son crédit, une passe décisive sur une remise pour Youssouf Fofana (19e). Plus souvent trouvé lors du second acte, il n’a jamais réussi à faire la différence, et a perdu un nombre conséquent de ballons sous les sifflets constants du Vélodrome.

Olivier Giroud : 5/10

Si Olivier Giroud n’a pas été très présent dans le jeu français, il a tenté, comme il a pu, de bonifier chaque ballon qu’il a touché. Il ne passe pas loin de conclure, de la tête d’abord sur un centre de Koundé (52e), puis du bout du pied sur un coup franc de Theo Hernandez. Avant de finalement trouver la faille, concluant aux six mètres un raid solitaire de Randal Kolo Muani (73e). Remplacé par Marcus Thuram (82e).





Source link

Donnez une note

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept + 13 =