En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


à la veille des élections législatives, la montée de l’extrême droite inquiète certains électeurs

Écrit par le 22 juillet 2023


[ad_1]


Caroline Baudry (correspondante à Madrid) / Crédit photo : JAVIER SORIANO / AFP

Un vote décisif qui se tiendra dimanche en Espagne. Les 38 millions d’électeurs espagnols se rendent aux urnes pour des élections législatives anticipées. Le Premier ministre socialiste sortant, Pedro Sanchez, est candidat à sa réélection, mais à la traîne dans les sondages. Face à lui, la droite conservatrice, donnée favorite et qui pourrait l’emporter à une seule condition : s’allier avec le parti d’extrême droite Vox.

Après une ascension fulgurante, le parti Vox est la troisième force politique du pays. Un allié incontournable pour la droite. Mais aussi embarrassant quand son leader, Santiago Abascal, musculature et barbe soignée, nie par exemple le changement climatique ou se met en scène à cheval, prêt à reconquérir l’Espagne. Peu importe, il séduit jusque dans les quartiers huppés de Madrid, où seule chassé la gauche compte.

7% de l’électorat vote par correspondance

Pour certains, le choix n’est pas encore clair. « S’il y a une alliance avec l’extrême droite, ce serait un changement de régime ou de gouvernement, peut être pour quelque chose de mieux si c’est ce qu’ils veulent tous et que c’est considéré comme positif pour le pays. Sinon rien ne changera », explique Julian, 41 ans.

Mais ce scrutin pourrait, en cas d’alliances, ramener l’extrême droite au pouvoir à Madrid. Pour la première fois depuis la mort du dictateur Franco, il y a près d’un demi siècle. Dans les rues de la capitale, un vieil homme votera Sumar, le parti de gauche radicale, pour éviter ce retour au pouvoir. « Pour éviter l’extrême droite, ce qui est horrible. Xénophobe, anti-migrant, anti-minorité… Nous y voyons un danger pour l’Europe », explique-t-il. 

 

C’est la première fois que les élections législatives sont organisées au cœur de l’été. Mais la chaleur et les vacances n’ont pas découragé les absents. 7% de l’électorat vote par correspondance dimanche. Un chiffre inédit qui annonce une participation globale très élevée. 

[ad_2]

Source link


Continuer la lecture