En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Airbnb signalera les prix des locations trop élevés

Écrit par le 31 juillet 2023


[ad_1]


Hugues de Tournemire, édité par Alexandre Dalifard / Crédit photo : LIONEL BONAVENTURE / AFP

À moins d’un an des Jeux olympiques de Paris-2024, les prix des locations Airbnb explosent et principalement dans la région parisienne. Face à cela, le gouvernement compte bien encadrer la pratique et la plateforme va donc signaler les logements loués trop chers avec un message d’alerte à destination des locataires.

Autre conséquence du « surtourisme », les prix des locations Airbnb explosent. Et c’est encore plus le cas à Paris pour les Jeux olympiques l’été prochain. Face à des tarifs toujours plus élevés pendant les deux semaines olympiques, le gouvernement compte bien encadrer la pratique. Airbnb va donc signaler les logements loués trop chers avec un message d’alerte à destination des locataires.

Le prix moyen d’une nuit sera supérieur de 85%

Dès janvier 2024, Airbnb et consorts seront tenus d’alerter leurs clients en cas de prix supérieurs à la moyenne. Un accord sera conclu en ce sens cet automne entre les plateformes et le cabinet du ministre délégué au Tourisme. Cette décision vise à prévenir les voyageurs et plus particulièrement les étrangers, peu au courant des prix habituellement pratiqués dans la région. Par exemple, si vous voulez passer une nuit avec vue sur la Tour Eiffel pendant les Jeux olympiques, cela vous coûtera parfois plus de 1.000 euros la nuit quand, trois semaines plus tard, le même bien est loué moins de 400 euros la nuit.

Mais attention, il vous est tout de même possible de le réserver. Le message d’alerte a uniquement un but informatif. Plus largement, selon les estimations du cabinet Deloitte, le prix moyen d’une nuit en Airbnb en Ile-de-France sera supérieur de 85% à celui pratiqué à l’été 2022. L’étude ajoute que plus d’un demi-million de touristes devraient faire appel aux services de la plateforme pendant les Jeux, soit environ le double du nombre de voyageurs accueillis en région parisienne pendant la même période l’an dernier. 

[ad_2]

Source link


Continuer la lecture