En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Alerte Météo : Crues et inondations, nouvelles pluies en Bretagne

Écrit par le 2 avril 2024


[ad_1]

Du
au

Situation

La situation reste très délicate sur le front des crues en Bourgogne, où le pic de crue générale se produit cet après-midi.
En raison des fortes crues, les départements de l’Yonne et de la Saône-et-Loire sont en alerte ROUGE pour la crue de l’Armançon et de l’Arroux, qui dépassent les niveaux de crue de référence. Les départements du centre-ouest restent en alerte de niveau orange avec une décrue bien entamée et générale, comme la Vienne par exemple.

Même si les précipitations faiblissent ces prochains jours, se produisant sous forme d’averses, la décrue s’annonce lente, justifiant ces alertes.
Au sud-est, l’amélioration est désormais actée avec le retour d’un temps sec favorisant les décrues.

Enfin, un épisode de pluies abondantes se met en place sur le sud de la Bretagne. Les nouveaux cumuls pourront atteindre 30 mm ce mardi et au total de 60 à 80 mm d’ici à jeudi matin (équivalent à 3 semaines de pluie), laissant craindre un risque de nouvelles réactions de cours d’eau.

Observation

Ce mardi

à 15h, les pluies se concentrent principalement sur les départements du Finistère, du Morbihan, des Côtes-d’Armor et sur le nord-Cotentin. Sur les dernières 24h, on relève 32 mm à Saint-Vaast-la-Hougue (Manche), 22 mm à Brest et à Sizun (Finistère).
Le niveau des cours d’eau sont à leur maximum en Bourgogne, atteignant désormais un plateau, avec par exemple 2,57 mètres à la station de Tronchoy, concernant l’Armançon (Yonne).

à midi, la situation s’améliorait toujours au sud-ouest avec seuls quelques affluents de la Dordogne en alerte orange. En Bourgogne, l’Armancon et l’Arroux continuaient à monter. À Dijon, l’Ouche entamait une baisse significative.
Les nouvelles pluies, faibles à modérées, avaient abordé le nord-ouest du pays, se dirigeant au nord de la Loire. Mais sur les zones actuellement inondées, il n’y a pas de nouvelles pluies significatives attendues.

à 08h, des averses circulaient rapidement sur l’est et au nord-est, s’évacuant hors des frontières. Mais à l’opposé, de nouvelles pluies abordaient les régions du nord-ouest et du centre-ouest, risquant de ralentir les décrues en cours.
Selon l’organisme de surveillance des crues VIGICRUES, on notait ce matin une « Crue majeure sur l’Armançon (89) et l’Arroux (71) Crues importantes sur la Vienne-tourangelle (37) le centre-ouest (16, 17, 24, 33) et le Morvan (10, 21, 58). Cependant, le Serein, dans l’Yonne, était en nette baisse, laissant présager une sortie possible de l’alerte rouge ces prochaines heures.

Evolution

Même si les précipitations faiblissent désormais et pour ces prochains jours, se produisant sous forme d’averses, la décrue s’annonce lente pour les cours d’eau du Centre-ouest. En Bourgogne, la situation est plus préoccupante avec une hausse continue ce mardi de la Brenne, de l’Armançon et de l’Arroux, malgré l’affaiblissement des pluies. Le pic de crue est attendu ce mardi après-midi avec des débordements importants, jusqu’à mercredi matin.

Les niveaux de la Durance et du Rhône connaissent une décrue actuelle : l’organisme VIGICRUE les a rétrogradé en alerte de niveau jaune.

Enfin, un épisode de nouvelles pluies modérées, localement abondantes, se met en place sur le sud de la Bretagne. Les cumuls pourront atteindre 30 mm ce mardi, et possiblement de 80 à 100 mm d’ici à jeudi matin (équivalent à 1 mois de pluie), laissant craindre de nouvelles réactions de cours d’eau.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *