En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


“Attenzione pickpockets !” Monica Poli, la justicière de Venise

Écrit par le 31 juillet 2023


[ad_1]

Partout où circulent ses vidéos, “le cyclone Poli”, comme la surnomme La Repubblica, ne laisse pas indifférent. D’une voix tonitruante, Monica Poli, 57 ans, alerte les touristes et habitants de Venise de la présence de voleurs autour d’eux, d’une exclamation rapidement devenue culte sur TikTok : “Attenzione pickpockets, attenzione borseggiatrici”, s’époumone-t-elle en italien en poursuivant, téléphone à la main, les voleurs présumés. Soit “prenez garde aux pickpockets”“borseggiatrici” est le terme italien pour désigner les pickpockets.

Ces dernières semaines, la voix de cette quinquagénaire est devenue un mème viral, repris des milliers de fois par les internautes. De quoi attirer l’attention de la presse italienne, mais aussi internationale, relève le journal régional La Nuova di Venezia e Mestre : car Mme Poli a été “contactée par le New York Times et interviewée par CNN Brasil.

Du mème au remix

Cette justicière vénitienne n’agit pas seule : elle fait partie des “Cittadini non distratti” ou “Citoyens en alerte”, un groupe constitué d’une cinquantaine de Vénitiens qui s’est donné pour mission de lutter contre les vols à l’arraché. Interrogée à ce propos par le New York Times, Monica Poli se targue de faire partie du groupe anti-pickpockets “le plus ancien en Italie”.

Sa voix retentissante est devenue un mème, repris par les internautes dans divers contextes, par exemple pour moquer l’attitude chapardeuse de leurs animaux de compagnie. Un DJ brésilien, Alok, a même joué un remix reprenant sa voix sur l’une des plus grosses scènes du monde, au festival belge Tomorrowland.

Mais à Venise, la police émet depuis plusieurs années des réserves sur ce groupe de citoyens vigilants, et leur reproche de ne pas respecter la présomption d’innocence. Dès 2020, le policier vénitien Alberto Grandi rappelait dans un reportage de la Deutsche Welle : “C’est interdit de publier ces vidéos sur internet, en particulier s’il s’agit de mineurs.”

[ad_2]

Source link