En ce moment

Titre

Artiste


Biennale de Venise, danse et variations

Écrit par le 18 juillet 2023



Publié le 17 juil. 2023 à 17:00Mis à jour le 17 juil. 2023 à 17:03

C’est sur les cimaises de la salle d’armes de l’Arsenal que l’édition danse de la Biennale de Venise s’est ouverte. On y célébrait Simone Forti, une des figures de la postmodern dance américaine et Lion d’or de saison. L’exposition concise proposée dans ce bâtiment majestueux permet de (re) découvrir les multiples talents de cette Italienne d’origine, hélas trop diminuée pour faire le voyage jusqu’à la cité des Doges.

Dessins, poésies, photos et archives filmées, Forti n’a cessé d’explorer les formes et le mouvement. En témoignent trois pièces, remontées pour l’occasion par Sarah Swenson avec de jeunes interprètes, extraites du cycle « Dance Constructions » des années 1960. Pyramide humaine, corps jouant avec des cordes, tout chez elle semble faire mouvement dans un éloge du sensible. En comparaison, « Pendulum » l’objet chorégraphique du tandem Lucy Guerin et Matthias Schack-Arnott, aura paru bien léger. Des pendules lumineux et musicaux actionnés par des solistes sans pour autant susciter l’émotion espérée.



Source link

Donnez une note