En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Brsil : la soire cauchemardesque de Beraldo

Écrit par le 27 mars 2024


[ad_1]

le 27/03/2024 10h21

Br

Lucas Beraldo a eu beaucoup de mal contre l’Espagne.

Lancé dans le grand bain par Dorival pour son premier rassemblement avec le Brésil, Lucas Beraldo a vécu un cauchemar contre l’Espagne (3-3), mardi en amical. Une soirée à oublier pour le défenseur central du Paris Saint-Germain, dépassé par les petits gabarits de la Roja.

Tout va très vite pour Lucas Beraldo (20 ans). Devenu incontournable au Paris Saint-Germain, où il profite des déboires de Marquinhos, Milan Skriniar ou encore Presnel Kimpembe pour enchaîner les matchs, le défenseur central arrivé de São Paulo a connu sa première convocation avec l’équipe du Brésil.

Solide pour son baptême du feu avec la Seleção contre l’Angleterre (0-1), samedi, l’Auriverde a eu beaucoup plus de mal face à l’Espagne (3-3), mardi. Beaucoup, beaucoup plus de mal.

Beraldo se souviendra d’Olmo

S’il n’a rien à se reprocher sur le penalty concédé par João Gomes et transformé par Rodri dans le premier quart d’heure, le Parisien a rarement été serein sur les attaques espagnoles. Celle qui mène au but du break a montré qu’il restait un joueur encore très tendre. En plus d’être loin de son adversaire direct sur la passe de Lamine Yamal pour Dani Olmo, le Brésilien s’est fait mystifier par le meneur de jeu du RB Leipzig qui l’a éliminé d’un petit pont dévastateur dans la surface. Une action comme on en voit rarement et qui passe en boucle ces dernières heures.

Au retour des vestiaires, le Sud-Américain a resserré la vis en faisant preuve d’un peu plus d’agressivité. Il y a notamment eu cette action sur laquelle il a intercepté le ballon très haut pour terminer son rush par une frappe tendue trop enlevée. En fin de partie, Beraldo est retombé dans ses travers en concédant un nouveau penalty pour une intervention trop tardive sur Daniel Carvajal, encore transformé par Rodri. Heureusement pour lui, Lucas Paqueta a remis les pendules à l’heure sur un penalty concédé par… le latéral droit du Real Madrid, au bout du temps additionnel.

Yamal lui a laissé sa carte de visite

Fautif sur deux buts, Beraldo a surtout eu du mal à freiner Lamine Yamal. L’ailier du FC Barcelone, qui croisera à nouveau sa route dans quelques jours en Ligue des Champions, a fait ce qu’il voulait sur la pelouse du Santiago Bernabéu avec des gestes techniques à foison, à l’image de cette virgule foudroyante qui a déstabilisé le Parisien, finalement fautif au terme de cette action après un nouveau petit pont subi par le jeune Blaugrana. Un apprentissage douloureux mais nécessaire pour se durcir le cuir. Le plus vite sera le mieux, pour le Brésil et surtout le PSG.

 VIDEO : Beraldo complètement dépassé sur le bijou d’Olmo

Qu’avez-vous pensé de la performance de Lucas Beraldo contre l’Espagne ? N’hésitez pas à réagir et débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Youcef Touaitia, le 27/03/2024 10h21



[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *