En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Ces Français qui croient aux JO 2024, contre crises et émeutes

Écrit par le 30 juillet 2023


[ad_1]

“Les Jeux olympiques dépassent le plan sportif. C’est l’occasion pour tout le monde de s’aligner, comme on le voit à une autre échelle avec le Tour de France. Je ne suis pas du genre alarmiste, donc je ne dirais pas que le pays a particulièrement besoin de ça en ce moment. Mais je pense que n’importe quel pays a besoin de ça en général.”

Caroline Sevin a candidaté pour être volontaire bénévole aux JO de Paris. Elle voulait participer à ce qu’elle perçoit comme une opportunité :

“Je vois les JO comme une marque de confiance pour la France. Et puis, c’est un défi qui poussera nos organismes à se dépasser plutôt que de se reposer sur leurs lauriers.”

Le 26 juillet 2024, la Seine se transformera en stade aux yeux du monde entier pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques. Un an avant, le comité d’organisation met les petits plats dans les grands en ce début de semaine. Le lundi 24 juillet, la séquence s’est ouverte par l’annonce des sites de célébration gratuits qui seront répartis dans toute la France. Puis, mardi 25 juillet, le design de la torche olympique de Paris 2024 a été dévoilé. Le comité d’organisation en a profité pour annoncer l’arrivée de LVMH comme partenaire premium et sortir avec l’institut Harris Interactive son baromètre du rapport des Français aux Jeux olympiques. Selon cette étude d’opinion, 72 % des sondés soutiennent l’organisation des JO.

Un contexte pour le moins mitigé

Mais, avant tout cela, les préparatifs auront surtout été marqués par une série de polémiques, comme celles qui concernaient la réorientation des sans-abri vers la province ou la réquisition de logements étudiants en vue des JO. La grogne la plus marquante aura été celle qui a accompagné les différentes mises en vente de billets pour la compétition, jugées complexes et révélatrices de tarifs exorbitants. Ajoutez à cela un contexte politique et social explosif depuis le début de l’année ainsi que les ratés sécuritaires de la finale de la Ligue des champions 2022 au Stade de France, et vous obtenez le cocktail qui fait dire à de nombreux observateurs que les Français redoutent plus ces Jeux qu’ils ne s’en réjouissent.

Il reste cependant des Franciliens qui veulent y croire. À tel point qu’ils ont décidé de s’engager bénévolement. Alors que les organisateurs cherchaient 45 000 volontaires, 30 000 pour les Jeux olympiques et 15 000 pour les paralympiques, plus de 300 000 personnes ont fait acte de candidature. Leur donner la parole montre une France qu’on entend moins. Et leurs réactions face aux controverses peuvent être surprenantes.

“En France, il est normal

[ad_2]

Source link


Continuer la lecture