En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Comment faire si son job de rêve est mal payé ?

Écrit par le 31 juillet 2023


[ad_1]

Henri Felix Backmund a 26 ans. Il aspire à devenir auteur de science-fiction, au grand dam de ses proches, qui, lorsqu’il leur a annoncé ses projets, lui ont lancé des “regards compatissants” et “dubitatifs”. Et cela se comprend, le revenu annuel brut moyen s’élevant à 19 232 euros pour les auteurs de moins de 30 ans les trois premières années, d’après les données de la caisse de sécurité sociale des artistes et de différents groupes professionnels. Pour les artistes visuels, ce montant est de 14 346 euros, et pour les musiciens, de 14 743 euros. Faut-il être un héritier ou un rentier pour y arriver ? se demande le jeune homme.

Effrayé par la perspective de manquer de sécurité financière et de ne plus avoir le niveau de vie auquel sa famille l’avait habitué, Henri Felix Backmund a interrogé la psychologue et coach de carrière Monika Müller et rapporte ses conseils dans les pages du quotidien Die Zeit. On peut les résumer en trois règles.

1. Rester calme

“Tout d’abord, vous devez rester calme”, ​​déclare en effet Monika Müller. Et bien sûr considérer la situation dans son ensemble, se renseigner sur la réalité des métiers. Puis analyser son rapport à l’argent. “Un principe central : lorsqu’il s’agit d’argent, il faut absolument se libérer des émotions – c’est la seule façon d’atteindre ses objectifs professionnels”, explique la spécialiste. Cette première phase est la préalable indispensable à la suivante.

2. Ne pas être obnubilé par l’argent

Bien sûr, notre éducation influe sur notre rapport à l’argent et peut constituer un frein. Mais il faut veiller à ne pas être obnubilé par la sécurité financière, affirme Monika Müller. “Celui qui a beaucoup d’argent n’est pas nécessairement libre non plus”, souligne-t-elle. Dans les professions créatives, la peur de manquer d’argent conduit parfois à accepter des contrats commerciaux et à se retrouver profondément insatisfait : résultat, on finit par ne pas faire le métier dont on rêvait.

3. Savoir combiner plusieurs rôles

Quel est donc le secret, une fois les phases d’introspection menées ? Selon Monika Müller, il faut combiner trois rôles : “Vous n’êtes pas seulement un artiste, vous êtes aussi un entrepreneur indépendant et un directeur d’entreprise.” Vous allez donc devoir passer un certain temps à faire autre chose que de la création pure. Et on y arrive “avec un bon et solide plan d’affaires et de carrière qui laisse aussi la place aux erreurs”, déclare Monika Müller. Concrètement, cela signifie par exemple assurer sa présence sur les réseaux sociaux, se familiariser avec le marché, contacter des clients potentiels, avoir une stratégie, se fixer des objectifs réguliers. “L’une des raisons pour lesquelles tant d’artistes ont échoué est que nombre d’entre eux n’ont tout simplement pas un tel plan. Tout cela n’est pourtant pas de la physique quantique !” poursuit Monika Müller.

[ad_2]

Source link