En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Face à la colère agricole, l’Union européenne adopte une révision de la PAC, moins ambitieuse écologiquement

Écrit par le 27 mars 2024


[ad_1]

Les 27 Etats membres de l’Union européenne se sont mis d’accord mardi à Bruxelles pour supprimer certains des critères « verts » imposés depuis 2023 aux agriculteurs.


Publié



Temps de lecture : 1 min

Des agriculteurs ont manifesté à Bruxelles devant le siège de la Commission européenne, le 26 mars 2024. (SHUTTERSTOCK/SIPA / SIPA)

Abandon des jachères obligatoires, haies, contrôles… Les 27 Etats membres de l’Union européenne ont approuvé mardi 26 mars une révision de la politique agricole commune, détricotant ses règles environnementales, comme l’avait proposé la Commission européenne mi-mars après la mobilisation d’agriculteurs dans plusieurs pays. Ils ont aussi discuté de pistes pour doper les revenus des agriculteurs, tandis que des heurts ont opposé manifestants et policiers à Bruxelles.

Une partie des critères « verts » que la nouvelle Politique agricole commune impose depuis 2023 aux exploitations ont donc été supprimés. Ces révisions incluent la suppression de l’obligation de laisser au moins 4% des terres arables en jachères ou surfaces non productives. Autre changement, l’obligation de rotation des cultures sera remplacée par une simple « diversification », le maintien de prairies permanentes sera considérablement assoupli et, en cas d’épisodes climatiques extrêmes, des dérogations seront possibles pour éviter des pénalités. Enfin, les exploitations de moins de 10 hectares seraient exemptées de contrôles liés aux règles environnementales.

Ces révisions vont ensuite devoir être examinées en urgence par les eurodéputés. La Commission européenne a aussi dévoilé une « feuille de route » proposant la création d’un « observatoire » sur les prix de production et une évaluation des règles existantes sur les pratiques commerciales déloyales, sans nouvelle proposition législative pour l’heure. 



[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *