En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Fort coup de vent au nord mercredi, rafales jusqu’à 100 km/h

Écrit par le 31 juillet 2023


[ad_1]

Cette situation très agitée mercredi est liée au creusement d’une profonde dépression sur le sud de l’Angleterre qui va balayer le bassin de la Manche mercredi et qui sera à l’origine de ce fort coup de vent dans le nord de la France.

Une dépression particulièrement creuse pour cette époque de l’année

Les modèles météo envisagent une pression basse de 982 hPa sur le sud de l’Angleterre mercredi matin. Ce type de situation serait habituel en automne et surtout en hiver, mais en plein été, cela devient rare, ce qui sera donc le cas mercredi. Les tempêtes estivales sont exceptionnelles en France, hormis au passage des orages, mais certaines ont provoqué d’importants dégâts dans le passé comme le 7 août 1948 (avec 97 km/h à Brest et 120 km/h sur les caps exposés de la Manche), ou encore le 6 juillet 1969, la plus violente des tempêtes estivales en France (rafale à 166 km/h à Brest).


© La Chaîne Météo

Un courant jet puissant accentuant le dynamisme de cette dépression

En effet, à partir de mardi et jusqu’à vendredi, le courant jet situé habituellement sur le centre de l’Angleterre en moyenne l’été va plonger vers le bassin méditerranéen sous l’effet du creusement de cette profonde dépression. Cette dépression, issue du décrochage du vortex polaire qui va descendre jusque sur la France, sera donc particulièrement virulente.


© La Chaîne Météo

Des rafales à 100 km/h en bord de Manche et des vagues de 8 m au large de la Bretagne

Dans la matinée de mercredi, les vents de sud-ouest à ouest se renforceront sur la Bretagne, soufflant à près de 100 km/h en bord de mer et 80 km/h dans les terres. Ces valeurs ne sont pas anodines au cœur de l’été et compte tenu de la fréquentation touristique (campeurs, randonneurs, baigneurs…).

Mercredi après-midi, ce coup de vent gagnera les côtes normandes avec des rafales voisines de 100 km/h. Dans les terres, le vent atteindra 80 km/h des Pays de la Loire au nord du bassin parisien.


Rafales maximales prévues mercredi © La Chaîne Météo

Dans la soirée et la nuit de mercredi à jeudi, avec le décalage de la dépression vers la mer du Nord, les rafales les plus fortes sont envisagées au nord de la Seine. On attend des pointes à 100 km/h sur le Boulonnais et les collines de l’Artois et 80 km/h entre l’est parisien, la Champagne, la Lorraine, les Ardennes.

En mer, la situation se dégradera très fortement avec une mer qui deviendra forte à grosse. Des vagues de près de 8 mètres sont prévues sur l’ouest de la Manche, et de 1 à 4 m ailleurs.


Hauteur maximales des vagues prévue mercredi © La Chaîne Météo

Fortes vagues et début des grandes marées jeudi


Grandes marées cette semaine © La Chaîne Météo

Mercredi, les coefficients de marée atteindront 98 le soir puis 102 et 104 jeudi. La conjonction de la forte dépression qui va balayer les côtes de la Manche mercredi et du début des grandes marées risque d’entraîner des submersions littorales au moment de la pleine mer. Cette situation comporte des risques si vous êtes en vacances en bord de mer, ils sont à prendre en considération si vous voulez faire des sorties en mer qui seront particulièrement périlleuses, et sont à déconseiller. De nombreuses plages devraient alors hisser le drapeau rouge et proscrire la baignade.

Un été sous le signe du vent en Manche

Alors que le sud de la France connaît un temps chaud, les îles britanniques et les côtes de la Manche subissent un temps assez perturbé depuis début juillet, et notamment les côtes de la Manche. Un coup de vent a déjà balayé la Normandie et les Hauts-de-France au passage de la tempête Poly les 4 et 5 juillet dernier.

[ad_2]

Source link