En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Gabriel Attal mise sur le travail pour retrouver des comptes équilibrés

Écrit par le 27 mars 2024


[ad_1]


Jacques Serais // Crédit photo : Mathilde Kaczkowski / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Avec la visite du président de la République au Brésil, le Conseil des ministres est remplacé par un séminaire gouvernemental. Après la parution du déficit public mardi, le Premier ministre veut prendre le contre-pied de cette séquence peu avantageuse. Pour y arriver, l’exécutif mise sur le travail comme solution à un retour à des comptes plus équilibrés.

C’est un Conseil des ministres un peu spécial qui se déroulera ce mercredi à l’Élysée. Malgré l’absence d’Emmanuel Macron, actuellement en voyage au Brésil, le Premier ministre Gabriel Attal a décidé de réunir ses troupes pour tenir un séminaire gouvernemental de deux heures. Au lendemain de la parution des chiffres de l’Insee du déficit public s’élevant à 5,5% du PIB au lieu des 4,9% initialement prévu par l’exécutif, le Premier ministre veut axer ce rendez-vous sur le thème du travail.

« Desmicardiser » la France et réfléchir aux nouvelles formes de travail

Le travail comme solution pour renflouer les caisses de l’État, c’est en somme ce que veut démontrer Gabriel Attal ce mercredi matin. Pour y arriver, trois angles d’attaques sont à l’ordre du jour de ce séminaire gouvernemental. Première étape pour l’exécutif : inciter les Français sans emplois à retrouver un travail. Gabriel Attal devrait annoncer une réforme de l’assurance chômage, comprenant une baisse de la durée d’indemnisation, aujourd’hui fixée à 18 mois. « Il est incompréhensible de constater que notre taux de chômage stagne à 7% alors que les entreprises cherchent à recruter » justifie-t-on dans l’entourage du Premier ministre. 

Ensuite, l’hôte de Matignon veut trouver des pistes pour « desmicardiser » la société française, comme il l’avait annoncé il y a deux mois lors de sa déclaration de politique générale. Enfin, Gabriel Attal dit vouloir réfléchir aux nouvelles formes de travail, à commencer par la mise en place de la semaine de 4 jours. Pour montrer l’exemple, les administrations des ministères lanceront une expérimentation dans les prochains jours et pour une durée d’un an au moins.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *