En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


incarcéré depuis janvier, le Brésilien Dani Alves va être jugé pour viol

Écrit par le 1 août 2023


[ad_1]

La date du procès de l’international brésilien (126 sélections) n’a pas encore été fixée, a appris l’AFP lundi.


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Dani Alves avec le maillot de Sao Paulo, le 20 janvier 2023. (MARCELLO ZAMBRANA / AGIF)

Le footballeur brésilien Dani Alves, accusé de viol par une jeune femme et incarcéré depuis janvier, va être jugé pour agression sexuelle, a confirmé lundi 31 juillet à l’AFP le tribunal supérieur de Catalogne. Cette catégorie pénale comprend le viol en Espagne. La date du procès n’a pas encore été fixée.

Le tribunal ajoute que les charges pesant sur l’ancien latéral du FC Barcelone et du Paris SG, 40 ans, seraient les mêmes que celles mentionnées dans l’enquête, soit « un délit d’agression sexuelle ».

Dani Alves, qui était alors sous contrat avec le club mexicain des Pumas, est accusé par une jeune femme de l’avoir violée fin décembre dans les toilettes d’une discothèque de Barcelone. Il est incarcéré depuis le 20 janvier dans le complexe pénitentiaire de Brians, à une quarantaine de kilomètres de Barcelone et encourt jusqu’à 12 ans de prison.

Deux demandes de remise en liberté refusées

L’international brésilien (126 sélections) a effectué deux demandes de remise en liberté, refusées par la juge d’instruction chargée de l’enquête. Celle-ci a mis en avant « le risque élevé de fuite » de Dani Alves « lié à la peine élevée qui peut lui être imposée dans cette affaire », les « sévères indices » l’incriminant et ses moyens financiers « énormes qui pourraient lui permettre de quitter l’Espagne à tout moment ».

Dans une interview publiée une semaine après le rejet de sa deuxième demande de remise en liberté qui avait suscité une levée de bouclier en Espagne, le joueur affirmait avoir « la conscience vraiment tranquille par rapport à ce qui s’est passé cette nuit-là dans les toilettes de la zone VIP de la discothèque Sutton ».

En plus de clamer son innocence, Dani Alves soutient par ailleurs dans cette interview que s’il a changé plusieurs fois de version, allant jusqu’à affirmer dans une vidéo début janvier qu’il n’avait jamais rencontré la plaignante, c’était pour ne pas mettre en péril son mariage.



[ad_2]

Source link