En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Kemba Walker en Betclic Elite, une arrivée exceptionnelle à plus d’un titre

Écrit par le 22 juillet 2023


[ad_1]

Le meneur de jeu, ancienne star NBA, arrive à Monaco auréolé d’un statut unique pour le championnat de France.

C’est un véritable coup de force que vient de réaliser l’AS Monaco ! Après une saison exceptionnelle, couronnée d’un titre de champion de France, et d’une troisième place historique en Euroligue, le club monégasque a annoncé, vendredi 21 juillet, la signature d’une pointure du basket mondial, Kemba Walker. Jamais un tel joueur n’avait évolué dans le championnat de France, si l’on exclut les intermèdes effectués par Nicolas Batum, Tony Parker et Boris Diaw lors du lock-out NBA en 2011.

Si son arrivée sur le Rocher confirme les ambitions de son club, c’est tout un championnat qui devrait bénéficier du recrutement de l’ancien meneur de Charlotte. Deux ans après l’arrivée de Mike James, Monaco entre, une nouvelle fois, dans une dimension supérieure. Quadruple All-Star NBA, meilleur marqueur de l’histoire des Charlotte Hornets, 750 matchs dans la plus prestigieuse des ligues, ancien champion universitaire NCAA, la liste de ses accomplissements se suffit à elle-même.

Une plus value sportive à déterminer mais des perspectives infinies

Sans en faire trop, il n’est pas exagéré de dire que s’il retrouve son meilleur niveau, Kemba Walker aura tous les ingrédients pour être l’un des meilleurs joueurs d’Europe. Capable de planter plus de 25 points par match en NBA lors de sa meilleure saison, il n’a sur le papier pas d’égal, ni en Betclic Elite, ni en Euroligue.

Loin d’être un simple meneur scoreur, le natif du Bronx sait aussi parfaitement faire jouer ses coéquipiers, en témoignent ses 5,3 passes décisives par match de moyenne en carrière. Dans un basket européen moins soliste et ancré dans la culture des systèmes, son intégration devrait donc se faire sans de trop grandes difficultés.

Si son genou, qui a mis en péril sa carrière, représente la principale interrogation liée à son arrivée, c’est parce qu’il n’a disputé que neuf rencontres lors des deux dernières saisons. Un total famélique qui pose question, mais qui ne suffit pas à faire retomber l’excitation de voir un tel joueur fouler les parquets français. Sans lui, Monaco visait le titre européen, avec lui, l’ASM entre instantanément dans la discussion pour la consécration ultime du Vieux Continent.

Un regain d’attractivité immédiat après le départ de Victor Wembanyama

Si la Betclic Elite n’a jamais autant fait parler d’elle que l’an dernier, elle le doit en immense partie à la présence dans les rangs des Mets de Victor Wembanyama. Avec une finale en apothéose à Roland-Garros, quelques jours à peine avant que le Français ne soit drafté en première position, le championnat de France a bénéficié d’un coup de projecteur retentissant. Alors que l’ancien club du néo-spurs ressent déjà les contrecoups de son départ, l’arrivée de « Cardiac Kemba » devrait permettre au championnat de retomber sur ses pattes plus rapidement que prévu.

Capable de sacrés coups d’éclat, Kemba Walker est un joueur « flashy« , au dribble parfois dévastateur. Et même s’il n’est plus aussi vivace que dans ses meilleures années, il est par ailleurs réputé pour sa capacité à se montrer décisif en fin de match. En témoigne évidemment son buzzer-beater avec UConn, mais aussi ses nombreux shoots de la gagne en NBA.

L’imaginer aux côtés de Mike James sur une traction arrière plus que référencée doit déjà faire saliver les fans de basket de l’Hexagone et même d’Europe. Reste désormais à voir si l’ami de Kevin Durant ne sera pas tenté par une nouvelle pige en NBA la saison prochaine et si les possibles restrictions financières imposées par la Ligue nationale de basket ne viendront pas freiner un tel essor d’une équipe française. En attendant, c’est tout le basket français qui se réjouit d’une telle arrivée.



[ad_2]

Source link