En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


la décrue nettement engagée dans l’Yonne, où la vigilance rouge a été levée

Écrit par le 4 avril 2024


[ad_1]

Météo-France a levé, jeudi 4 avril, au matin la vigilance rouge aux crues pour l’Yonne, dernier département de France à ce niveau d’alerte. Le département reste placé en vigilance orange, tout comme l’Aube voisine, en raison de « débordements importants » sur certains secteurs de l’Armançon et de la Seine amont, précise Vigicrues.

Selon la préfecture de l’Yonne, la décrue de l’Armançon est nettement engagée au niveau des stations d’Aisy-sur-Armançon (− 120 cm) et Tronchoy (− 30 cm). Elle est également amorcée en aval au niveau de la station de Brienon-sur-Armançon, mais elle y est plus lente. La décrue du Serein, autre affluent dangereux, est également « bien engagée en aval (près de − 170 cm observés à la station de Dissangis par rapport au pic de la crue) ».

Les pics ont été atteints partout dans l’Yonne sauf à la station de Joigny, où il est attendu en fin de matinée ce jeudi, puis à la station de Sens dans la nuit de jeudi à vendredi, et la station de Pont-sur-Yonne vendredi matin. « Les précipitations sont faibles et sans effet attendu sur la décrue », a ajouté la préfecture.

Les secours ont déclaré avoir procédé à un total de 52 interventions dans le département depuis le début des crues, lundi. En Côte-d’Or voisine, rétrogradée en vigilance jaune, les yeux sont tournés vers le village de Champdôtre (près de 600 habitants), non loin de Dijon. Une dizaine d’habitations y ont été évacuées par mesure de précaution à la demande du préfet, en raison d’une digue qui menace de céder.

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *