En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


l’équipe de France écrase la Tunisie et lance parfaitement sa préparation à la Coupe du monde

Écrit par le 1 août 2023


[ad_1]

Les Bleus se sont imposés tranquillement face à la Tunisie (93-36), lundi à Pau, pour leur première rencontre de préparation au Mondial.

La campagne estivale 2023 débute du bon pied pour l’équipe de France masculine de basket. Les Bleus ont été dignes de leur rang pour battre aisément la Tunisie (93-36), lundi 31 juillet, et entamer idéalement leur préparation à la Coupe du monde organisée en Indonésie, au Japon et aux Philippines (du 25 août au 10 septembre). De bon augure avant d’enchaîner contre le Monténégro, mercredi, à Montpellier.

Un palais des sports de Pau à guichets fermés malgré une atmosphère de fournaise, un air de bandas pendant quarante minutes et un hommage en avant-match à la bande de Tony Parker et Boris Diaw, championne d’Europe dix ans plus tôt : la fête était au rendez-vous. Les hommes de Vincent Collet se sont alors évertués à ne pas la gâcher.

Bousculés en tout début de partie (4-9, 3′), les Français ont créé un premier écart à la fin de l’acte initial (24-16, 10′). Mais c’est surtout dans le deuxième quart-temps qu’ils ont creusé définitivement leur avantage au score. Grâce à une belle adresse à longue distance (15/30 à trois-points) à l’instar de Guerschon Yabusele (18 points) et une défense rigoureuse incarnée par son capitaine Nicolas Batum – de retour près de deux ans après son dernier match en sélection -, les Tricolores ont infligé un 21-0 en cinq minutes pour se détacher (de 26-21, 12′ à 47-21, 17′).

Retour heureux de Batum et De Colo

La deuxième période n’a pas fait retomber l’intensité des vice-champions d’Europe en titre. Bien au contraire. Ils se sont appuyés sur leur collectif défensif : Terry Tarpey (4 points) a plongé à plusieurs reprises sur le parquet, Frank Ntilikina (6 points) et Sylvain Francisco (3 points) ont mis sous pression les meneurs adverses tandis que Rudy Gobert (11 points, 8 rebonds) et Moustapha Fall (8 points) ont fait parler leur disuasion en haute altitude. Conséquence : les Tunisiens n’ont inscrit que deux seuls points dans le troisième quart-temps (75-30, 30′), et huit sur l’ensemble des 20 dernières minutes pour terminer à 36 unités, le plus faible total encaissé par la France depuis 1967. L’issue du match n’était alors plus une interrogation. « J’ai dit aux joueurs, à la pause, que le score n’avait aucune importance », a d’ailleurs admis Vincent Collet en conférence de presse.

Le sélectionneur a ainsi pu continuer à pianoter jusqu’au bout en partageant les minutes. Yves Pons (5 points) a même pu célébrer sa première sélection, lui qui remplace Mathias Lessort, blessé à la cheville et forfait pour les deux premières sorties amicale de l’été. Bien qu’il faille relativiser l’adversité, les doubles champions d’Afrique en titre et 21e nation mondiale n’étant pas qualifiés pour la prochaine Coupe du monde, les Bleus ont montré un jeu convaincant et séduisant. Les retours de Nando de Colo (10 points) et Nicolas Batum, tous les deux absents à l’Eurobasket 2022, n’y sont pas étrangers.

A leurs côtés, le cinq majeur aussi composé d’Evan Fournier (3 points), Guerschon Yabusele et Rudy Gobert a fière allure tout comme la variété que permet la profondeur de banc. « Il ne faut pas vouloir tirer des enseignements, ce serait une erreur, a estimé Vincent Collet. On doit faire pareil contre des adversités plus fortes. » Ce sera le cas contre le Monténégro, mercredi à Montpellier, lors de la deuxième des sept répétitions au programme.



[ad_2]

Source link