En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Les Bleues déjà contrariées !

Écrit par le 23 juillet 2023


[ad_1]

L’équipe de France d’Hervé Renard a concédé le nul ce dimanche face à la Jamaïque (0-0), pour son entrée en lice dans la Coupe du monde 2023.

Elles auront tout tenté. En vain. Pour leur premier match de la Coupe du monde 2023, les joueuses de l’équipe de France n’ont pas fait mieux qu’un match nul et vierge de tout but face à la Jamaïque (0-0). Ce dimanche, les filles d’Hervé Renard espéraient pourtant profiter de cette rencontre face à la quarante-troisième nation mondiale pour lancer parfaitement leur compétition et retrouver un peu de confiance. Il n’aura donc manqué que des buts. Pour la Jamaïque, c’est un premier point historique, puisque son premier dans un Mondial.

Neuf jours après sa défaite en amical face à l’Australie (0-1), l’équipe de France a donc fait un peu mieux, même s’il reste encore une sacrée marge de progression. Notamment offensivement, avec une première période pas suffisamment tranchante face aux « Reggae Girls ». Une possession de balle très largement en faveur des Bleues (62%), mais seulement cinq tirs dont trois cadrés. Loin d’être suffisant pour inquiéter leurs adversaires. De leur côté, les Jamaïcaines ont même failli surprendre tout leur monde, mais le tir de Shaw est passé juste à gauche de la cible (41e). Une dernière tentative tricolore signée Diani (45e+2), et tout le monde est rentré aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Faire mieux face au Brésil

À la reprise, les Bleues ont montré un visage différent et ont profité de la fatigue de plus en plus visible de leurs adversaires. Les occasions se sont alors multipliées, mais ni Toletti (58e), ni Diani (67e), pas plus que Le Sommer (76e) ou Lakrar (90e) ne sont parvenues à trouver la faille. Mais la plus belle opportunité tricolore restait à venir. Sur un centre de Bacho, Diani a réussi a placé sa tête. Malheureusement pour elle et pour l’équipe de France, son ballon a tapé la barre transversale puis le poteau gauche (90e). Quelques minutes plus tard, l’expulsion de Shaw, sanctionnée d’un deuxième jaune (90e+2), n’a pas permis aux joueurs d’Hervé Renard de faire la différence.

Dans six jours, les Bleues auront un match d’un tout autre niveau à jouer. Le 29 juillet, elles retrouveront le Brésil, adversaire le plus fort de leur poule. Avec un petit point au compteur, Diani, Le Sommer et les joueuses de l’équipe de France n’ont pas vraiment réussi leur entrée en lice. Face aux Brésiliennes, elles devront montrer autre chose. Leur avenir dans la Coupe du monde 2023 pourrait déjà en dépendre.

 

[ad_2]

Source link