En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Les Bleues ont saisi l’occasion

Écrit par le 22 juillet 2023


[ad_1]

En conclusion de leur stage de préparation à Bodø, les Bleues ont dominé une équipe de Norvège remaniée et qui n’avait pas le même niveau de préparation (18-30).

Les Bleues n’ont pas manqué le rendez-vous. Après un premier stage à Capbreton, qui avait vu Cléopâtre Darleux reprendre contact, les joueuses d’Olivier Krumbholz ont rejoint la Norvège pour conclure la saison à Bodø. Un deuxième stage préparatoire au championnat du monde prévu en décembre prochain que les Tricolores ont achevé sur le parquet du Bodø Spektrum avec un match amical face à une équipe de Norvège avec laquelle des moments de convivialité ont été partagés dans la semaine.

Toutefois, sur le parquet, les Bleues ont profité de leur préparation plus longue de deux semaines pour l’emporter. Si Kristina Novak (4 buts sur 6 tirs) a permis aux championnes d’Europe et du monde en titre de prendre le meilleur départ, Orlane Kanor (6 buts sur 6 tirs) et Pauletta Foppa (5 buts sur 5 tirs) ont vite serré le jeu en attaque pour relancer l’équipe de France. Les deux formations ont été dos-à-dos jusqu’aux dix dernières minutes de la première période. Après les interventions d’Hatadou Sako (8 arrêts à 44% d’efficacité), Lucie Granier (3 buts sur 3 tirs) et Coralie Lassource (1 but sur 3 tirs) ont emmené un 4-0 pour permettre aux Bleues de virer largement en tête à la pause.

Les Bleues se sont envolées après la pause

La deuxième période a surtout vu une équipe norvégienne largement remaniée par Thorir Hergeirsson en vue des prochaines échéances perdre pied devant son public face à une défense tricolore appliqué devant Laura Glauser (4 arrêts à 33% d’efficacité). En effet, en l’espace de 30 minutes, les Norvégiennes n’ont trouvé la faille qu’à huit reprises. De l’autre côté du terrain, Chloé Valentini (5 buts sur 7 tirs) Laura Flippes (1 but sur 1 tir), Tamara Horacek (2 buts sur 4 tirs) ou encore Léna Grandveau (1 but sur 1 tir) s’en sont donné à cœur-joie avec seize réalisations tricolores en deuxième période.

Sur la fin de match, les Bleues ont un peu baissé de pied et permis à Celine Solstad (3 buts sur 3 tirs) de ravir le public du Bodø Spektrum. Les Bleues terminent cette rencontre longtemps à sens unique par une victoire de douze longueurs (18-30) pour conclure une longue saison. S’il ne sera pas possible pour Olivier Krumbholz de tirer trop de leçons en vue des mois à venir, cette rencontre au beau milieu de l’été apporte quelques certitudes pour les Bleues à un an de défendre leur titre olympique.



[ad_2]

Source link