En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Les Français dans le dur, Booker en feu

Écrit par le 2 avril 2024


[ad_1]

Evan Fournier avec Detroit et Rayan Rupert avec Portland se sont de nouveau inclinés, ce lundi face respectivement à Memphis et sur le parquet d’Orlando. Devin Booker a lui affolé les compteurs (52 points) pour permettre à Phoenix de s’imposer à la Nouvelle-Orléans.

C’est malheureusement devenu une habitude. Evan Fournier comme Rayan Rupert ont enregistré un nouveau revers lundi soir, avec Detroit pour le premier et Portland pour le second, face respectivement à Memphis à domicile (110-108) et sur le parquet d’Orlando en déplacement (104-103). Paradoxalement, les Pistons comme les Blazers, bien qu’habitués au parfum de la défaite, sont passés tout près de l’emporter. Portland et Rupert se sont inclinés d’un point en effet uniquement, et il s’en est fallu d’un rien qu’ils ne décrochent leur vingtième succès de la saison (pour désormais 56 défaites).

Les Suns peuvent remercier Booker

Cade Cunningham, pourtant monstrueux lundi (36 points, 8 passes) puis James Wiseman, au rebond sur le tir manqué de son coéquipier, ont manqué le coche sur cette ultime action qui aurait pu permettre à la pire équipe de NBA d’égaliser et Detroit a concédé sa 62eme défaite de la saison (pour 13 succès). Pas dans un grand soir au niveau de l’adresse (2 sur 8, dont 1 sur 5 à trois points), Fournier a dû se contenter de 5 points, 4 passes, 3 rebonds et 1 interception en sortie de banc pour 29 minutes passées sur le parquet.

Devin Booker, lui, était en feu. Sa performance stratosphérique (52 points, à 19 sur 28 aux tirs, dont 8 sur 16 à trois points, 9 passes) a permis à l’arrière vedette des Suns d’offrir une victoire (124-111) très précieuse à Phoenix, face à la Nouvelle-Orléans de Zion Williamson (30 points). Un succès des Pelicans leur aurait en effet donné deux victoires d’avance face à ce concurrent direct pour la 6eme place. La lutte reste donc toujours aussi acharnée. Les Suns peuvent remercier Booker, qui avait déjà dépassé deux fois la barre des cinquante points avant lundi.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *