En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


les funérailles de l’ancien ministre de la Culture auront lieu mardi 26 mars à Paris

Écrit par le 23 mars 2024


[ad_1]

C’est à l’église Saint-Thomas-d’Aquin à Paris, lors d’une messe ouverte au public, que se dérouleront les obsèques de l’ancien journaliste, écrivain et homme politique.

France Télévisions – Rédaction Culture


Publié



Temps de lecture : 1 min

Frédéric Mitterrand, alors ministre de la Culture, quittant le palais présidentiel de l'Élysée le 7 novembre 2011 à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Les obsèques de l’ancien ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, mort jeudi à l’âge de 76 ans, auront lieu mardi 26 mars à l’église Saint-Thomas-d’Aquin à Paris, a annoncé sa famille à l’AFP. La messe sera célébrée à 15h00 et sera ouverte au public. Une crémation aura lieu dans les jours qui suivront dans l’intimité familiale, a-t-elle précisé.

Neveu de l’ancien chef de l’Etat François Mitterrand, ministre sous le président Nicolas Sarkozy et homme de télévision, Frédéric Mitterrand est mort après une lutte de « plusieurs mois contre un cancer agressif », selon sa famille.

« Un être à part » 

Dans un communiqué, l’Elysée a salué vendredi 22 mars « un serviteur de l’État et un grand conteur du siècle, qui savait faire vivre les imaginaires qui nous constituent, et qui nous relient ». De nombreuses personnalités politiques lui ont rendu hommage. C’était « un homme profondément cultivé et délicat, un être à part, sensible et attachant, une personnalité inclassable si loin de la vie partisane », a salué Nicolas Sarkozy.

Cinéphile et animateur d’émissions comme Etoiles et toiles, Frédéric Mitterrand était aussi écrivain. Il avait créé la polémique en 2005 en faisant le récit de ses errances sexuelles et tarifées en Thaïlande et au Maghreb, sa « mauvaise vie ». Il s’était défendu publiquement de toute relation avec des mineurs ou d’apologie de la pédocriminalité.



[ad_2]

Source link