En ce moment

Titre

Artiste


  • Non classé

les géants des mers font courir d’énormes risques au commerce international

Écrit par le 30 mars 2024



À gros tonnages, gros dommages. En 2021, l’Ever Given, porte-conteneurs géant, s’était coincé en travers du canal du Suez, bloquant un point clé du commerce entre l’Europe et l’Asie. Une semaine durant, l’échouage de ce cargo a captivé un monde qui, en pleine pandémie, s’est livré à de folles théories et à la création de mèmes encore plus fous.

Mais les conséquences de l’affaire ont été, elles, tout sauf virtuelles : chaque jour, près de 10 milliards de dollars [9 milliards d’euros] de marchandises transitaient normalement par le canal.

À 1 h 30 dans la nuit du 25 au 26 mars [2024] à Baltimore [dans le Maryland, dans le nord-est des États-Unis], un autre navire de charge est entré en collision avec une pile du pont Francis Scott Key. L’ouvrage de plus de 2 600 mètres de long a presque instantanément sombré. Son effondrement a perturbé le transport commercial dans le port de Baltimore, qui a vu transiter 81 milliards de dollars [74 milliards d’euros] de marchandises étrangères en 2023. La reconstruction pourrait coûter des centaines de millions de dollars. Six ouvriers qui travaillaient sur le pont sont présumés morts.

Mastodontes

Ces deux événements, survenus à trois ans d’écart presque jour pour jour, se sont produits à plus de 8 000 kilomètres l’un de l’autre et dans des circonstances fort différentes. Mais ils ont en commun ces géants des mers qui sont devenus les piliers du commerce mondial des temps modernes. L’Ever Given est un très grand porte-conteneurs de près de 400 mètres de long et d’une jauge brute de 220 000 tonneaux. Le Dali, certes énorme, est plus modeste, avec environ 300 mètres de long et un tonnage inférieur à 100 000.

Ces mastodontes n’ont plus grand-chose à voir avec le premier porte-conteneurs, un navire à vapeur reconverti qui, en 1956, commença ses navettes entre le New Jersey et le Texas. Pendant plusieurs décennies, la taille des navires marchands a très progressivement augmenté, avant, ces vingt dernières années, que ceux-ci ne se transforment brusquement en géants, au point de nécessiter l’adaptation des ports et des chenaux, souvent moyennant des milliards de dollars.

Le pont Francis Scott Key, inauguré en 1977, avait coûté l’équivalent, au

La suite est réservée aux abonnés…

Dessin de Martirena
  • Accédez à tous les contenus abonnés
  • Soutenez une rédaction indépendante
  • Recevez le Réveil Courrier chaque matin

Source de l’article

The Washington Post (Washington)

Le grand quotidien de la capitale américaine et l’un des titres les plus influents de la presse mondiale. Traditionnellement au centre droit, The Washington Post doit sa réputation à son légendaire travail d’enquête dans l’affaire du Watergate, qui entraîna la chute du président Nixon au début des années 1970. Il se distingue aussi par sa couverture très pointue de la vie politique américaine, ses analyses, ses reportages, ainsi que par ses nombreux chroniqueurs de tous bords politiques.
Premier quotidien à paraître sept jours sur sept (en 1880) et à charger un médiateur de veiller sur l’indépendance du journal (dès 1970), The WP a souvent su évoluer avant les autres. C’est à partir des années 1930 qu’il prend vraiment son essor, suite à son acquisition par Eugene Meyer, avant de connaître son heure de gloire sous la houlette de sa fille, Katharine Graham.
En 2013, le journal contrôlé durant quatre-vingts ans par la famille Meyer-Graham a été racheté par le patron d’Amazon, Jeff Bezos. Depuis, le Post a mis l’accent sur les nouvelles technologies. Les développeurs et datascientifiques cohabitent dans ses nouveaux bureaux avec les journalistes ; les titres sont souvent plus accrocheurs et adaptés au web. Jeff Bezos a investi des sommes importantes qui ont permis l’embauche de 140 journalistes, après des années de licenciements. Mais les recettes restent insuffisantes et l’avenir suscite toujours des inquiétudes.
Le site du Washington Post est très complet et attire de nombreux internautes de l’étranger. Il a expérimenté ces dernières années des formats très ambitieux, notamment en matière de journalisme immersif.

Lire la suite

Nos services



Source link

Donnez une note

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


seize + deux =