En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


les informations de la nuit

Écrit par le 23 juillet 2023


[ad_1]

Incendies en Grèce : quelque 2 000 personnes évacuées de l’île de Rhodes en flammes. Les autorités grecques ont poursuivi samedi dans la nuit les mises à l’abri des habitants et des touristes de plusieurs villages de l’île où un feu de forêt fait rage depuis cinq jours. Attisé par des vents violents, le front de l’incendie qui s’étend sur 9 km, du centre jusqu’à l’est de l’île, crée des conditions extrêmes, a souligné un porte-parole des pompiers grecs, Vassilis Varthakogiannis, sur Skai TV. Selon les autorités locales, quelque 30 000 personnes au total ont pu quitter les zones menacées. Qu’on fait “les autorités locales de tout l’argent qui leur a été donné pour prévenir les incendies ? ”, s’interroge Maria Katsounaki, journaliste du quotidien grec I Kathimerini, dans un éditorial. “L’indemnisation après coup n’est pas la seule réponse et elle sera bientôt si insuffisante qu’elle en sera négligeable”, note-t-elle. Les catastrophes naturelles deviennent si répandues et si fréquentes que mettre un pansement sur la plaie ne sera plus une solution viable pour longtemps.”

Crimée : une attaque de drones ukrainienne provoque l’explosion d’un dépôt de munitions. Cette frappe qui a eu lieu samedi visait “des installations militaires” a confirmé à l’AFP une source interne à l’armée ukrainienne, sans donner de détails sur le déroulement de l’opération. L’attaque spectaculaire a provoqué l’évacuation de la population alentour et la suspension du trafic ferroviaire dans cette péninsule annexée. Cette opération intervient quelques jours après un assaut contre le pont de Kertch, le seul ouvrage de ce genre qui relie la péninsule à la Russie et sert notamment à acheminer du matériel aux militaires russes sur le front ukrainien. “La Crimée a été la cible d’attaques ukrainiennes régulières ces dernières semaines alors que Kiev intensifie la pression sur les forces d’occupation russes et poursuit son offensive acharnée pour reprendre des terres”, note le Wall Street Journal. “La perturbation des routes qui sont cruciales pour que la Russie puisse garder les soldats équipés sur les lignes de front fait partie d’une stratégie ukrainienne d’attrition qui s’accompagne d’une poussée en parallèle des forces terrestres [ukrainiennes] pour percer les solides défenses russes dans les régions de Zaporijjia et de Donetsk”. L’armée russe a de son côté annoncé samedi qu’un journaliste de l’agence de presse russe Ria Novosti, Rostislav Jouravlev, avait été tué dans un bombardement ukrainien dans la région de Zaporijjia. La diplomatie russe a dénoncé un “crime odieux” prémédité.

Inondations au Canada : 4 disparus, dont deux enfants en Nouvelle-Ecosse. Les deux enfants voyageaient samedi dans un véhicule qui a été submergé et dont trois autres occupants ont réussi à s’échapper, précise le Globe and Mail. Deux autres personnes sont portées manquantes dans des circonstances similaires. Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la province depuis vendredi soir ont coupé des routes, inondé des maisons et menacé de provoquer la rupture d’un barrage. Le Premier ministre de la Nouvelle-Ecosse Tim Houston a souligné, lors d’un point de presse, que la province avait reçu en moins de 24 heures quelque 250 mm de pluie, soit l’équivalent de trois mois de précipitations. La Nouvelle Écosse avait déjà été durement frappée fin mai par les violents incendies qui ont aussi ravagé les forêts de plusieurs autres provinces canadiennes.

[ad_2]

Source link


Continuer la lecture