En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Les larmes de Marc Madiot

Écrit par le 22 juillet 2023


[ad_1]

Avant la dernière étape de montagne disputée par Thibaut Pinot sur le Tour de France, Marc Madiot, le manager de Groupama-FDJ, n’a pas pu retenir ses larmes au moment d’évoquer le coureur franc-comtois.

Son « Allez mon grand, tu vas le faire !!! » lorsque Thibaut Pinot était en train de s’imposer au sommet du Tourmalet sur le Tour de France 2019 est resté dans les souvenirs de tous les fans de cyclisme. Marc Madiot a tout connu avec le coureur franc-comtois depuis qu’il est arrivé chez Groupama-FDJ en 2010 : 33 victoires dont six victoires d’étapes sur des Grands Tours, des maillots distinctifs, un succès sur le Tour de Lombardie, mais aussi un abandon cruel sur le Tour 2019 et le Giro 2018 alors que le podium final était en vue. Alors forcément, au moment où Thibaut Pinot dispute ce samedi, chez lui, sa dernière étape de montagne sur un Tour de France, l’émotion était immense à la sortie du bus de Groupama-FDJ. Devant les journalistes, Marc Madiot n’a pas pu retenir ses larmes au moment d’évoquer son coureur de 33 ans, qui stoppera sa carrière le 7 octobre au soir du Tour de Lombardie.

Madiot : « Je pensais que ce serait plus fort au Lombardie qu’aujourd’hui »

« C’est une journée spéciale… C’est spécial… C’est une longue histoire. Forcément, il va me manquer, a commencé Madiot au micro d’Eurosport, les yeux humides et prenant son temps entre chaque phrase. Cette journée, on ne l’a pas imaginée. En fait, je me suis trompé. Je pensais que ce serait plus fort au moment du Lombardie qu’aujourd’hui. (…) Ma relation avec Thibaut est respectueuse. Je pense qu’on s’apprécie. On n’est pas intimes. On se respecte et je pense ne pas avoir cherché à le transformer ou à le faire devenir quelqu’un d’autre. Je pense qu’il me reconnait le fait de l’avoir laissé s’épanouir avec ses qualités et ses défauts. (…) Ce n’est pas la première fois que je suis ému par un coureur. Il y a eu (Sandy) Casar (retraité en 2013 après 14 ans et 8 victoires chez FDJ, ndlr), (Bradley) McGee (parti en 2007 après 9 ans et 14 victoires chez FDJ, ndlr). Je pourrais même vous citer Arnaud Démare même si la situation est compliquée avec lui en ce moment. Je pense qu’un jour on se retrouvera » Avant de fondre en larmes, Marc Madiot a promis qu’il s’arrêterait dans le « virage Pinot », dans la montée du petit Ballon d’Alsace. Emotion garantie, une fois de plus.



[ad_2]

Source link