En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


les traditions catholiques toujours bien ancrées sur l’île de beauté

Écrit par le 29 mars 2024


[ad_1]


Frédéric Michel // Crédits : FRED TANNEAU / AFP
, modifié à

La tradition chrétienne toujours régnante sur l’île de beauté. Dans les villages corses les églises sont encore fleuries, les villes célèbrent leurs saints et les fêtes religieuses sont l’occasion de grands rassemblements où toutes les générations se mêlent. Selon l’Église Corse, près de 9 insulaires sur 10 déclareraient être catholiques. 

Sur la grande place d’Ajaccio en travaux, un couple se presse. La météo est maussade à la veille de ce week-end de Pâques. La femme confirme l’importance du christianisme sur l’île. « Par rapport au continent, je pense que c’est plus marqué ici en Corse, on a plus de tradition », affirme-t-elle. Une vielle dame un peu plus loin avoue aller rarement à la messe mais insiste sur l’ancrage chrétien de l’île. « Que ce soit en Italie, en Espagne, au Portugal et en Corse, les Méditerranéens nous sommes des croyants », explique-t-elle. 

Corse

« La foi est plus visible »  

Pour l’évêque d’Ajaccio, François Bustillo, nommé en 2023 Cardinal par le pape François, « la foi est plus visible ici, plus sensible, il y a des processions, des chants et des traditions soignées. Des personnes venant du continent regardent avec une certaine nostalgie, une certaine envie, ces traditions chrétiennes ». Pour l’ecclésiastique, « ces traditions nous rappellent nos racines chrétiennes ».

Pretre

 

Devant un grand lycée d’Ajaccio, Marie 16 ans, porte comme de nombreuses adolescentes des bijoux et des babioles mais la jeune fille dévoile aussi fièrement sa médaille de baptême accrochée à son cou. Quand on l’interroge, elle évoque sans gêne devant ses amis sa foi et son programme du week-end pascal. « Dans ma famille on est pratiquant et depuis que je suis née, les fêtes religieuses sont très importantes. Là je sais que je vais aller à la messe dimanche et que lundi je mange avec ma famille, parce que c’est une obligationn c’est la tradition mais ça ne me dérange pas », explique la jeune femme. 

En Corse, comme sur le continent, la pratique est en net recul. La messe dominicale n’attire plus. Cependant lors des grandes fêtes chrétiennes, ils sont nombreux à participer en famille aux célébrations religieuses et diverses processions organisées aux 4 coins de l’île, avec une ferveur singulière et très latine.

 

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *