En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


l’Iran appelle à «une réponse sérieuse» de la communauté internationale

Écrit par le 1 avril 2024


[ad_1]

Au cours d’un appel avec son homologue syrien Faisal Mekdad, le chef de la diplomatie iranienne, Hossein Amir-Abdollahian, a considéré l’attaque contre une annexe de l’ambassade iranienne à Damas « comme une violation de toutes les obligations et conventions internationales, a imputé les conséquences de cette action au régime sioniste et a souligné la nécessité d’une réponse sérieuse de la communauté internationale à de telles actions criminelles », selon un communiqué du ministère.

 

Pour le ministre, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu « a complètement perdu son équilibre mental en raison des échecs successifs du régime israélien à Gaza et de l’incapacité à atteindre les objectifs ambitieux des sionistes ».

Des centaines de personnes ont manifesté dans le centre de Téhéran

Dans un autre communiqué publié lundi soir, le porte-parole du ministère, Nasser Kanani, a indiqué que « la République islamique d’Iran » allait « décider du type de réaction et de punition de l’agresseur ».

Quelques centaines de personnes ont manifesté lundi soir dans le centre de Téhéran en brandissant des drapeaux iraniens et palestiniens, en appelant à « la vengeance » et en chantant des slogans « Mort à Israël » et « Mort à l’Amérique », selon des journalistes de l’AFP. Des drapeaux américains et israéliens ont été brûlés.

Le raid a totalement détruit le consulat iranien, mitoyen de l’ambassade, et tué sept membres des Gardiens, dont deux commandants de la Force Qods pour la Syrie et le Liban, le général Mohammad Reza Zahedi et son adjoint Mohammad Hadi Haji Rahimi, a annoncé l’armée idéologique de la République islamique dans un communiqué. Agé de 63 ans, le général Zahedi était membre du Corps des Gardiens depuis quatre décennies et a occupé différents postes de responsabilité, notamment au sein de la Force Qods.

Plusieurs « conseillers militaires » iraniens ont été tués en Syrie depuis le 7 octobre

La Force Qods est considérée comme l’unité d’élite des Gardiens, qui intervient en dehors des frontières pour, selon Téhéran, aider les voisins de l’Iran et assurer la « stabilité » de la région contre les ingérences occidentales.

Elle a été dénoncée par les États-Unis, qui ont placé les Gardiens en 2019 sur la « liste des organisations terroristes étrangères ». Début 2020, son chef charismatique, le général Qassem Soleimani, a été éliminé dans un raid américain ordonné par l’ex-président Donald Trump près de Bagdad.

Depuis le début de la guerre à Gaza le 7 octobre, plusieurs « conseillers militaires » iraniens ont été tués en Syrie, dont le général Sadegh Omidzadeh, responsable du renseignement pour la Force Qods dans ce pays, selon des médias iraniens.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *