En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


MaPrimeRénov’ peut-elle m’aider à rendre mon logement plus confortable aussi l’été ?

Écrit par le 3 avril 2024


[ad_1]

Avec le changement climatique, les périodes de canicule deviennent plus fréquentes. Or, « une isolation des murs, un changement des fenêtres et des volets permettent de lutter aussi bien contre le froid que contre la chaleur en été », souligne Hugo Berthier, responsable des projets de rénovation du Groupe Verlaine, spécialisé dans l’isolation.

L’isolation thermique des murs par l’extérieur comme par l’intérieur est éligible au dispositif MaPrimeRénov’, avec des aides variant entre 15 et 75 euros le mètre carré. Idem pour l’isolation des combles et des toitures-terrasses (entre 15 euros et 75 euros le mètre carré également). Et pour remplacer un simple vitrage, il peut être accordé entre 40 euros et 100 euros par fenêtre, en fonction des ressources du ménage.

Explications | Article réservé à nos abonnés Peut-on toucher MaPrimeRénov’ juste pour un geste d’isolation ?

En outre-mer, la protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire est par ailleurs prise en charge à hauteur de 15 à 25 euros par mètre carré. Les ménages aux ressources « supérieures » ne sont éligibles à aucune de ces aides.

Bardages ventilés

Les équipements de raccordement à des réseaux de chaleur et de froid qui utilisent des énergies renouvelables sont aussi subventionnés par MaPrimeRénov’, entre 400 et 1 200 euros. En outre-mer, les bardages et les surtoitures ventilés sont éligibles à hauteur de 40 à 75 euros le mètre carré.

Par ailleurs, dans le cadre du nouveau parcours de rénovation d’ampleur mis en place le 1er janvier 2024, l’Agence nationale de l’habitat a annoncé vouloir prendre en compte le confort d’été et aider à l’installation de brasseurs d’air et de pompes à chaleur réversibles (y compris air-air) dans le dispositif MaPrimeRénov’. « L’installation d’une ventilation double flux est aidée jusqu’à 2 500 euros », explique Sylvain Le Falher, cofondateur d’Hello Watt, conseiller en énergie et en rénovation énergétique.

Le nouvel audit énergétique, entré en vigueur le 1er avril, devra prendre en compte ce confort d’été ; si nécessaire, la ventilation sera recommandée dans la première phase de travaux. Par ailleurs, dans le cadre des rénovations d’ampleur, Mon accompagnateur Rénov’doit vérifier l’adéquation entre le système de ventilation et les travaux attendus.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture