En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Pendant que les ministres partent en vacances, Elisabeth Borne prépare sa rentrée

Écrit par le 31 juillet 2023


[ad_1]


Mayalène Tremolet // Crédit photo : Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Pas de repos pour la Première ministre. Alors que les vacances d’été pour les ministres et le président ont officiellement commencé, Elisabeth Borne elle, reste mobilisée. Après avoir rencontré Edouard Philippe et François Bayrou, la locataire de Matignon rencontre ce lundi Stéphane Séjourné. Objectif : souligner l’unité de la majorité. 

Alors que le président de la République et une large majorité des membres du gouvernement partent en vacances, Élisabeth Borne ne compte pas se reposer. Après Edouard Philippe la semaine dernière au Havre et François Bayrou hier à Pau, la Première ministre s’entretient ce lundi avec le président de Renaissance, Stéphane Séjourné.

La locataire de Matignon veut afficher la bonne entente et l’unité des trois partis (Renaissance, MoDem, Horizons) aux relations parfois tendues. Lors de la composition du nouveau gouvernement, par exemple, François Bayrou s’est opposé à la nomination d’un deuxième ministre de plein exercice issu du groupe Horizons, regrettant que seul Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture, soit issu du MoDem parmi les principaux ministères. 

MoDem et Horizons, forces de proposition ?

Il s’agit aussi pour la Première ministre d’évoquer pendant ces rencontres les enjeux de la rentrée, en particulier la question du budget. Lors de l’examen du texte, le MoDem souhaite être force de proposition, sans se plier au projet de Bruno Le Maire. Même retenue concernant le projet de loi immigration, dont l’examen a déjà été repoussé plusieurs fois.

 

Les groupes Horizon et MoDem avertissent sur le danger d’un texte trop à droite. Des mises en garde dont le gouvernement devra tenir compte. Mais pour l’heure, l’initiative d’Élisabeth Borne fait consensus. François Bayrou salue un bon moyen de repartir d’un bon pied. Horizons reconnaît une volonté de donner une impulsion, impulsion que la première ministre devra maintenir à la rentrée pour continuer à gouverner malgré une majorité relative à l’Assemblée. 

[ad_2]

Source link


Continuer la lecture