En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Pic de chaleur en fin de semaine sur la France : pourquoi cette situation ne sera pas durable ?

Écrit par le 4 avril 2024


[ad_1]

Le proverbe « en avril, ne te découvre pas d’un fil » sera d’actualité ces prochains jours. En effet, après un bref, mais remarquable coup de chaud en fin de semaine, les températures repasseront sous les moyennes de saison mardi, avec une baisse de plus de dix degrés prévue en deux jours.

Un coup de chaleur remarquable pour cette époque de l’année

Vendredi et samedi seront deux journées remarquables pour un début avril. Quelques records de chaleur, au moins décadaires, pourraient être battus par effet de foehn au pied des Pyrénées et dans les vallées alpines.



Vers des records de chaleur en fin de semaine © La Chaîne Météo

Une dépression située sur l’océan Atlantique sera responsable de cette situation. Agissant telle une « pompe à chaleur », elle fera remonter ce flux de sud en direction de la France puis de l’Europe centrale. Un puissant flux de sud, nommé « plume de chaleur » en raison de la forme prise par la masse d’air sur les cartes météorologiques, remontera du Maroc. Outre la hausse des températures, ce flux de sud fera remonter de nouveau des sables du Sahara sur notre pays. La température de la masse d’air, que l’on mesure à 1500 m d’altitude, sera exceptionnelle (+20 °C), ce qui serait déjà élevé en plein été. L’isotherme 0 °C sera propulsé vers 4 000 m d’altitude, comme en plein mois de juillet.



Un pic de chaleur prévu sur la France samedi © La Chaîne Météo

Une baisse des températures tout aussi brutale la semaine prochaine

Le pic de chaleur sera de courte durée, juste le temps du week-end. Dès dimanche, quelques orages dispersés arriveront par le nord-ouest, faisant déjà un peu baisser ces températures, lesquelles resteront encore bien supérieures aux moyennes de saison jusqu’à lundi. Cette tendance orageuse diffuse se maintiendra lundi, puis le temps changera radicalement mardi avec l’arrivée d’une nouvelle dépression atlantique.



indicateur thermique national prévisionnel © La Chaîne Météo

Celle-ci provoquera la bascule des vents au secteur nord-ouest, accompagnant une forte perturbation pluvieuse. Les températures s’écrouleront, perdant plus de 10 °C en mois de deux jours. Elles repasseront même légèrement sous les moyennes pour quelques jours. La neige fera sans grand retour à moyenne altitude sur tous nos massifs. C’est un temps de saison qui reviendra sur la France après l’avant-gout estival du week-end, mais la chute sera rude.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *