En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Pour Pâques, le pape appelle à «ne pas céder à la logique des armes»

Écrit par le 31 mars 2024


[ad_1]


avec AFP // HANDOUT / VATICAN MEDIA / AFP

Le pape François s’est livré ce dimanche à un vaste tour d’horizon des conflits dans le monde, renouvelant son appel à « ne pas céder à la logique des armes » lors de son message de Pâques au Vatican.

De l’Ukraine à Gaza, le pape François s’est livré dimanche à un vaste tour d’horizon des conflits dans le monde, renouvelant son appel à « ne pas céder à la logique des armes » lors de son message de Pâques au Vatican. « Ne laissons pas les hostilités en cours continuer à toucher gravement la population civile qui est maintenant épuisée, surtout les enfants. Combien de souffrance nous voyons dans leurs yeux. Par leurs regards ils nous demandent : pourquoi ? Pourquoi tant de morts ? Pourquoi tant de destructions ? », a-t-il lancé lors de sa bénédiction « Urbi et Orbi » (« à la ville et au monde »).

« La guerre est toujours une absurdité et une défaite ! Ne laissons pas les vents de la guerre souffler toujours plus fort sur l’Europe et sur la Méditerranée. Ne cédons pas à la logique des armes et du réarmement », a ajouté le pape argentin. Citant plus d’une dizaine de pays, du Moyen-Orient (Liban, Syrie) à l’Afrique (Soudan, Mozambique et République démocratique du Congo) en passant par Haïti, la Birmanie et le « dialogue » entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, Jorge Bergoglio a passé en revue de nombreux conflits qui agitent le monde.

 

60.000 fidèles réunis 

Au moment où doit débuter un nouveau cycle de négociations pour une trêve entre Israël et le Hamas, il a renouvelé son appel à la libération des otages israéliens et à un cessez-le-feu immédiat à Gaza. François a invité les responsables politiques à « ne ménager aucun effort pour lutter contre le fléau de la traite des êtres humains, en travaillant sans relâche pour démanteler les réseaux d’exploitation et rendre la liberté à ceux qui en sont les victimes. » Le pape de 87 ans a également exhorté à « un échange général de tous les prisonniers entre la Russie et l’Ukraine », une phrase applaudie par les 60.000 fidèles massés sur la place Saint-Pierre.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture