En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30


Raphaël Glucksmann refuse de “faire le mariole” sur Tik Tok pour dénoncer les ingérences étrangères

Écrit par le 3 avril 2024




Publié



Durée de la vidéo : 2 min

Raphaël Glucksmann, invité de France 2.

Glucksmann ingérence

Raphaël Glucksmann, invité de France 2.


(FRANCE 2)

La tête de liste du Parti socialiste pour les élections européennes était l’invité de “L’Evènement, l’interview” sur France 2.

La tête de liste PS-Place publique aux européennes Raphaël Glucksmann a affirmé mardi 2 février sur France 2 avoir quitté le réseau social chinois Tik Tok, par refus d’y “faire le mariole” tout en y dénonçant les ingérences étrangères. “C’est une question de cohérence. Ce réseau social, c’est une pompe (à fric, ndlr) à donner au service du parti communiste chinois. Donc, je ne me voyais pas faire le mariole sur Tik Tok tout en dénonçant les ingérences étrangères”, a-t-il expliqué, invité de “L’Evènement, l’interview”

La plateforme de vidéos courtes, très populaire auprès des jeunes, est accusée par ses détracteurs de donner accès aux autorités chinoises à des données d’utilisateurs du monde entier, ce que l’application dément fermement. Raphaël Glucksmann a par ailleurs estimé que “oui, il y aura des ingérences” étrangères pendant la campagne des élections européennes, et elles “favoriseront ceux qui servent les intérêts politiques de Poutine, c’est-à-dire les extrêmes droites européennes”. Ce ne sera “pas nécessairement le jour du vote”, mais avec “la montée de sujets polarisants de manière artificielle, visant à favoriser les extrêmes”, a-t-il alerté.





Source link

Donnez une note

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatorze + 18 =