En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


  • Non classé

Religion. À l’approche de l’Euro 2024, l’Allemagne s’interroge sur le rôle d’influence de ses footballeurs

Écrit par le 30 mars 2024


[ad_1]

Les joueurs de football doivent-ils parler publiquement de religion ? Cette question, beaucoup de journaux allemands se la posent depuis que le défenseur de la Mannschaft (la sélection nationale) Antonio Rüdiger a été accusé d’“islamisme” sur le réseau social X par l’ancien rédacteur en chef du tabloïd Bild, Julian Reichelt.

Ce dernier a réagi à une photo postée par le footballeur berlinois du Real Madrid à l’occasion du ramadan. On y voit le sportif en habits de prière, l’index levé vers le ciel – un geste considéré par Reichelt comme un signe de sympathie pour l’organisation terroriste État islamique (EI). À l’approche de l’Euro 2024, les accusations du journaliste ont été reprises par le média d’extrême droite Nius.

Antonio Rüdiger a depuis expliqué que ce geste était le geste du tawhid, qui symbolise “l’unicité de Dieu” pour les musulmans. Il a porté plainte contre Reichelt pour diffamation et rappelé que le ministère de l’Intérieur allemand avait lui-même estimé que le tawhid n’était pas un symbole extrémiste, même si l’EI l’a déjà utilisé. Une explication confirmée par des experts dans des journaux de différents bords politiques, comme le titre de gauche Der Spiegel ou le quotidien conservateur Frankfurter Allgemeine Zeitung.

“La violence et le terrorisme sont absolument inacceptables. Je suis pour la paix et la tolérance”, a ajouté le footballeur dans une déclaration écrite reprise par l’agence de presse DPA, avant de reconnaître qu’il avait, “par manque d’attention, fourni à des tiers l’occas



[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *