En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Sable du Sahara en fin de semaine : ciel ocre et qualité de l’air dégradée en vue

Écrit par le 3 avril 2024


[ad_1]

Une situation propice à l’arrivée massive de poussières sahariennes

À partir de ce jeudi, l’anticyclone va s’installer en Europe Centrale alors qu’une dépression très creuse (jusqu’à 960 hPa) va se positionner au large du golfe de Gascogne. Entre les deux, un flux de sud puissant est attendu, ce qui va faire remonter une masse d’air en provenance directe d’Afrique, envahissant les ¾ du pays entre vendredi et samedi. Ce flux de sud s’annonce très dynamique, ce qui devrait charrier de grandes quantités de sable d’origine saharienne.

Nos modélisations envisagent des concentrations importantes, comme observées la semaine dernière dans le sud-est du pays, mais cette fois-ci sur une grande partie de l’hexagone.

Une ambiance jaunâtre

Il faudra donc vous attendre à un ciel chargé de poussière samedi avec une teinte jaunâtre ou ocre, limitant le ressenti estival malgré les températures très douces, voire chaudes. Si les quantités de sable sont suffisantes, le thermomètre peinera à grimper, car ce sable pourrait atténuer les rayons du soleil, et ainsi freiner la progression des températures. Ce ne sera donc pas le grand ciel bleu sur une bonne partie des régions.

Avec l’arrivée de ces poussières, la qualité de l’air va nettement se dégrader, générant un pic de pollution aux particules fines. La période principalement concernée par cet épisode de pollution s’étendra de samedi dans la nuit, à lundi dans la journée. Avec l’arrivée d’une perturbation par l’océan en fin de journée de samedi sur les régions de l’ouest, des dépôts de sable seront possibles. Le vent d’ouest dimanche et lundi chassera la plupart de ces particules vers l’est et l’Europe Centrale.

Personnes sensibles, limitez vos efforts

Lorsque la pollution de l’air atteint des niveaux élevés, les personnes souffrant de problèmes respiratoires doivent prendre des précautions particulières pour protéger leur santé. Il est conseillé de rester à l’intérieur autant que possible, et d’éviter les activités qui demandent un effort physique important. Ces conseils sont également recommandés pour les bébés et les nourrissons.



[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *