En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Un réseau de centrales solaires en orbite, le pari fou sur lequel planche Thales

Écrit par le 21 juillet 2023


[ad_1]


Sébastien Le Belzic / Crédit photo : Daniel Pier / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Une mise en orbite d’un réseau de centrales solaires, pour produire de l’énergie. Thales, spécialisé dans l’aérospatial, la défense, la sécurité et le transport terrestre, devrait donc être choisie la semaine prochaine par l’Agence spatiale européenne (ESA) pour mener une étude de faisabilité afin de fournir à la Terre une source d’énergie quasi illimitée.

Capter l’énergie solaire dans l’espace et la transmettre au sol. Il faut avoir un peu d’imagination, mais l’Agence Spatiale Européenne (ESA) veut y croire pour atteindre une neutralité carbone. Une constellation de centrales solaires serait mise en orbite autour de la Terre, à 36.000 kilomètres d’altitude, capable d’alimenter la planète en permanence en électricité.

Des fermes de panneaux solaires construites dès 2030

Une énergie propre et sans limites puisque ces fermes solaires se trouvent au-dessus des nuages et reçoivent donc en permanence les rayons du soleil. L’Union européenne y croit et c’est Thales qui devrait prendre dès la semaine prochaine la tête d’un consortium composé d’une dizaine d’entreprises européennes, comme Airbus, afin d’étudier la faisabilité du projet baptisé Solaris.

Alors si ce projet devient réalité, on le saura d’ici à deux ans. Des fermes de panneaux solaires seront construites dès 2030 directement dans l’espace par des robots qui vont assembler cet immense puzzle. Reste à régler plusieurs problèmes, comme le stockage de l’énergie et surtout son acheminement sur terre. 

[ad_2]

Source link