En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Yannick Noah renforce le XV de France

Écrit par le 1 août 2023


[ad_1]

A quelques jours du premier galop d’essai des Bleus, samedi face à l’Ecosse, Yannick Noah est venu rendre visite à Fabien Galthié et ses hommes, avec qui il a notamment poussé la chansonnette.

Quand Yannick Noah s’était invité dans le vestiaire de joueurs du Paris Saint-Germain alors drivés par Luis Fernandez, en 1996, les Parisiens avaient soulevé le trophée remis aux vainqueurs de la Coupe des Coupes (aujourd’hui disparue) peu de temps après. Il faut souhaiter que les Bleus du XV de France bénéficieront eux aussi de « l’effet Noah ».

Le dernier vainqueur français de Roland-Garros a en effet rendu visite en ce début de semaine à Fabien Galthié et sa bande, le sélectionneur français, proche du chanteur, ayant pris l’habitude depuis son intronisation en 2020 et sur fond des « Etoiles du Sport », dont le concept est là aussi de faire profiter à des sportifs de l’expérience et du vécu de personnalités d’univers différents, et réciproquement, de faire intervenir des invités surprise. Et à quelques jours pour Antoine Dupont et ses coéquipiers de débuter leur préparation de la Coupe du monde en France, face à l’Ecosse (qu’ils affronteront à deux reprises), c’est donc Yannick Noah qui a franchi les portes du QG des Bleus, à Marcoussis, pour jouer les « grands témoins » d’un jour et faire part de son parcours aux joueurs de Galthié.

Et le fameux « Kana Bona » rythma Marcoussis

Comme il l’avait fait pour les joueurs du PSG, l’ancien tennisman a notamment poussé les Bleus à la chansonnette. De surcroît la même qu’avait entonnée les Parisiens en 1996 avant et après leur finale face au Rapid de Vienne, et qui les avait accompagnés durant toute leur préparation : le célèbre « Kaka Bona ».

Devant tout le groupe tel un maître devant ses élèves, « Captain Yann », casquette vissée sur la tête, a demandé aux joueurs français de reprendre les paroles à leur tour. Le tout dans la bonne humeur et avec un XV de France acceptant pleinement de jouer le jeu tandis que Noah tapait des mains et lançait des « à vous » à n’en plus finir. Il n’y a peut-être pas à chercher plus loin l’hymne des Bleus durant la Coupe du monde.

[ad_2]

Source link