En ce moment

Titre

Artiste


Alcaraz: “La réalisation d’un rêve”

Écrit par le 17 juillet 2023



Surpris lui-même d’avoir battu Novak Djokovic en finale de Wimbledon, Carlos Alcaraz a confié en conférence de presse avoir su mieux aborder l’événement et compte s’en servir pour construire ses succès futurs.

Carlos Alcaraz est définitivement dans la cour des grands. Après avoir remporté son premier Grand Chelem lors de l’US Open l’an passé, le numéro 1 mondial a mis fin à dix ans d’invincibilité pour Novak Djokovic sur le Centre Court de Wimbledon. Un premier sacre sur le gazon londonien qui est « la réalisation d’un rêve » pour le natif de Murcie, qui affirme que ce succès est « quelque chose qui (lui) tenait vraiment à coeur ». Malgré tout, le joueur de 20 ans a concédé qu’il n’imaginait pas voir un titre à Wimbledon arriverait « si tôt dans (sa) carrière ». Ce qui est certain, c’est que l’Espagnol est conscient de la portée du succès acquis ce dimanche face à celui qui était le maître des lieux. « Battre Novak Djokovic, à son meilleur, ici, c’est écrire l’histoire, a affirmé en conférence de presse Carlos Alcaraz dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe. Etre le gars qui le bat après dix ans d’invincibilité ici, c’est incroyable. Je n’oublierai jamais ça, c’est sûr. » Une finale que l’Espagnol n’a pas abordé dans les meilleures conditions avec un premier set perdu de manière expéditive.

Alcaraz : « Il fallait rester concentré »

« J’avais l’impression de bien jouer, que j’avais un bon niveau, a-t-il affirmé. J’ai eu des occasions de break, mais je n’ai pas réussi. Et quand vous ne saisissez pas les opportunités face à une légende comme Novak Djokovic, c’est problématique. » Toutefois, à ses yeux, la clé du match a été sa réaction dans la deuxième manche remportée au jeu décisif. « Je savais que j’aurai des ouvertures dans le deuxième set, il fallait rester concentré. Après avoir gagné le deuxième set, tout allait mieux, a affirmé Carlos Alcaraz face à la presse. Parce que si je l’avais perdu, je n’aurais probablement pas été en mesure de soulever le trophée. J’aurais sans doute perdu en trois sets secs. » Un peu plus d’un mois après un revers frustrant en demi-finale de Roland-Garros face au même adversaire, le Murcien n’a pas échappé aux questions concernant ce qui a changé entre ces deux rencontres. L’intéressé a assuré être « un joueur totalement différent » par rapport à celui qu’il était sur la terre battue parisienne. « J’ai grandi et appris de cette demi-finale. Cette fois, j’ai agi différemment avant le match, a confié Carlos Alcaraz. J’ai fait une préparation mentale différente, pour mieux gérer mes nerfs et la pression. »

Alcaraz : « Cela me servira dans le futur »

A cela s’ajoute la différence évidente entre les deux surfaces et ce qu’elles imposent. Toutefois, c’est l’approche mentale qui a tout changé. « Je suis vraiment heureux d’avoir su rester dans le match, de ne pas avoir baissé les bras, a-t-il ajouté. Je me suis battu jusqu’au dernier point. Je pense vraiment que c’est le mental qui m’a permis de rester dans le match pendant cinq sets. » Alors que Novak Djokovic a confié à l’issue de la rencontre que l’Espagnol avait un jeu mariant les qualités de Roger Federer, Rafael Nadal et lui-même, l’intéressé a admis être « un joueur complet » mais ne pas vouloir penser aux comparaisons avec ses glorieux anciens. « Je veux penser que je suis totalement Carlos Alcaraz, disons, a-t-il affirmé. Mais, oui, je dois avoir des choses de chaque joueur. » Quant aux leçons qu’il pourra tirer de cette finale, le natif de Murcie a glissé avoir « sûrement appris beaucoup » sur lui-même « en restant fort physiquement et mentalement face à une telle légende ». « Cela me servira dans le futur, car maintenant je sais que je peux le battre et que je peux bien jouer contre lui pendant cinq sets, a conclu le numéro 1 mondial. Si on se rejoue en Grand Chelem, je saurai m’en souvenir. » Un duel que les amateurs de tennis espèrent déjà.



Source link

Donnez une note