En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30


Beethova Obas – AZTEC Musique

Écrit par le 17 juillet 2023



Beethova OBAS est un chanteur et guitariste haïtien né en 1964. Son père était le peintre Charles Obas, assassiné en 1969 sous le régime Duvalier. Son prénom « Beethova » est une référence à Beethoven. Ses chansons sont engagées politiquement, particulièrement contre les politiciens et l’armée.

Il apparaît sur la scène musicale haïtienne au début des années 90.

Il est immédiatement considéré comme un des auteurs-compositeurs les plus doués et les plus inspirés de sa génération. Sa musique devient le symbole de la douceur et de la sérénité. Entre douceur et amertume, richesse et pauvreté, il dénonce l’injustice sans agressivité. Beethova OBAS chante de délicates ballades créoles, à l’ironie suave, au swing murmuré, aux chuchotements dansants.

Sa musique, fluide et sensuelle, est la meilleure synthèse qui soit entre jazz créole, musique des rues haïtiennes et bossa nova.

En 1988, il est élu « Meilleur Jeune Chanteur » par le jury du concours Découverte RFI dont le président est Manu Dibango, très impressionné par cette nouvelle voix.

Une vraie carrière internationale se dessine alors. On le voit sur les scènes des plus grands festivals francophones dont Bourges ou La Rochelle en France. Mais aussi, dans les clubs parisiens dont la Chapelle des Lombards ou le Hot Brass ou encore sur la scène du Café de la Danse.

Il participe à l’album Matebis avec le martiniquais Paulo Rosine et son groupe Malavoi. Son premier album Si parait en 1993.

Ses tournées de plus en plus fréquentes le mènent successivement dans tous les territoires francophones tels les Antilles françaises, le Canada, la Belgique et la Suisse, mais aussi aux Etats-Unis, en Tunisie et au Japon.

L’éducation des enfants et de la jeunesse haïtienne tient une place prépondérante dans ses textes ; Beethova mène la guerre à la violence et à l’injustice. Il rêve d’ouvrir une école en Haïti où l’enseignement serait gratuit et de qualité.

En 2006, il est nommé ambassadeur de la paix par l’Organisation des Etats d’Amérique (OEA) et pilote le Grand concert pour la paix qui se tient à Port-au-Prince en Haïti devant plus de dix mille personnes.



Source link

Donnez une note