En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


ce qu’il faut retenir de la journée du jeudi 28 mars

Écrit par le 29 mars 2024


[ad_1]

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a réaffirmé jeudi sa détermination à lancer une offensive terrestre à Rafah, à la pointe sud de la bande de Gaza.


Publié



Temps de lecture : 2 min

Des bâtiments détruits dans la bande de Gaza, photographiés depuis Israël, le 28 mars 2024. (LEO CORREA/AP/SIPA)

Toujours pas de cessez-le-feu à Gaza, où la « famine s’installe » selon la Cour internationale de justice. La plus haute instance judiciaire de l’ONU a ordonné jeudi 28 mars à Israël d’assurer « une aide humanitaire de toute urgence » aux territoires palestiniens. En parallèle, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a réaffirmé sa volonté de lancer une offensive terrestre à Rafah. Franceinfo fait le point sur les principales informations relatives au conflit israélo-palestinien.

L’ONU dénonce des attaques « inacceptables » contre les secouristes au Liban

« Les événements tragiques des dernières 36 heures ont entraîné de nombreuses pertes en vies humaines et blessés dans le sud du Liban. Jusqu’à onze civils ont été tués en une seule journée, dont dix secouristes », a déclaré le coordinateur de l’ONU pour le Liban, Imran Riza.

Depuis près de six mois, les violences opposent l’armée israélienne au mouvement islamiste libanais Hezbollah et ses alliés qui affirment vouloir soutenir le Hamas dans sa guerre avec Israël dans la bande de Gaza. 

Toujours pas de « cessez-le-feu immédiat » en vue 

Les affrontements entre l’armée israélienne et le Hamas se sont poursuivis jeudi, notamment près des villes de Gaza (nord de l’enclave) et de Khan Younès (au sud). L’armée israélienne poursuit son opération lancée le 18 mars dans le complexe hospitalier al-Chifa de la ville de Gaza, et près des hôpitaux de Nasser et al-Amal à Khan Younès. Elle a indiqué avoir tué des dizaines de combattants dans le secteur d’al-Amal.

L’agence de presse palestinienne Wafa recense également des heurts dans différentes localités de la Cisjordanie occupée. En 24 heures, le ministère de la Santé du Hamas a recensé 66 morts supplémentaires, portant son bilan des personnes tuées depuis le 7 octobre à 32 552.

Nétanyahou veut « entrer à Rafah »

Un haut responsable américain a déclaré mercredi que les services de Benyamin Nétanyahou avaient « fait savoir qu’ils aimeraient trouver une nouvelle date pour organiser la réunion consacrée à Rafah ». Cette rencontre, pour discuter du projet d’offensive terrestre israélienne sur la ville de la bande de Gaza où s’entassent plus de 1,5 million de Palestiniens, avait été annulée par l’Etat hébreu après l’abstention des Etats-Unis lors du vote sur une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU appelant à un « cessez-le-feu immédiat » dans la bande de Gaza.

Plus tard jeudi, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a réaffirmé sa détermination à lancer une offensive terrestre à Rafah. « Nous tenons le nord de la bande de Gaza ainsi que Khan Younès. Nous avons coupé en deux la bande de Gaza et on se prépare à entrer à Rafah », a-t-il dit à des familles de soldats otages dans le territoire palestinien.



[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *