En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Chaleur : les 30°C seront-ils atteints en France cette semaine ?

Écrit par le 1 avril 2024


[ad_1]

Cette arrivée de la chaleur est liée à la remontée d’une masse d’air subsaharienne du Maghreb, canalisée entre un système dépressionnaire sur l’Atlantique et un anticyclone remontant du Maghreb à l’Europe centrale.



© La Chaîne Météo

Le vent du sud sera puissant en altitude, propulsant cet air chaud qui circulera au-dessus de la France entre jeudi soir et samedi.



© La Chaîne Météo

Premier gros coup de chaud du printemps

Jeudi après-midi, il fera déjà très doux dans le sud-ouest, en Aquitaine, qui sera la première région à profiter d’une grande douceur. On attend 21 à 25°C au sud de la Garonne, un niveau de début juin.

Mais c’est véritablement vendredi que les températures s’envoleront. Elles atteindront l’après-midi de 20°C près de la Loire à 25°C dans le sud. C’est près des Pyrénées qu’il fera le plus chaud : sur le sud de l’Aquitaine et le piémont pyrénéen, la température pourra atteindre 26 à 28°C à l’ombre. En plein soleil, le ressenti dépassera 30°C.



© La Chaîne Météo

Samedi, après une nuit très douce, la douceur, voire la chaleur gagneront les régions centrales et celles du nord-est, vers l’Alsace, où la température pourrait grimper à 25°C. Dans le sud-ouest, il fera moins chaud que vendredi en raison de la levée du vent d’Ouest et de l’arrivée des nuages par l’Atlantique.



© La Chaîne Météo

Pour Paris, la situation est encore incertaine : cela dépendra de la perturbation atlantique de samedi. Si celle-ci est retardée de quelques heures, on pourra frôler les 25°C dans la capitale. En revanche, si la perturbation arrive le matin, il ne fera pas plus de 15°C.

Le seuil des fortes chaleurs à 30°C atteint pour la première fois de l’année cette semaine ?

S’il est encore trop tôt pour se prononcer sur cette éventualité, plusieurs indices semblent aller dans ce sens. Tout d’abord, la présence d’une masse d’air exceptionnellement chaud, au niveau des records pour un début avril, avec une température entre 16 et 20°C à 850 hPa (1500 mètres). Ce type de configuration en plein cœur de l’été en France nous donnerait des températures de 32 à 36°C en journée !



© La Chaîne Météo

Enfin, la levée du vent du sud qui en franchissant les Pyrénées va accentuer la chaleur dans le sud-ouest : c’est le fameux effet de foehn. Aussi, il n’est pas exclu, au vu de la température élevée de la masse d’air présente entre vendredi et samedi au-dessus de la France et de la présence du vent du sud, que la barre des 30°C soit frôlée sur le sud de l’Aquitaine.



© La Chaîne Météo

Quelques records précoces de forte chaleur

La date la plus précoce en France où le seuil des fortes chaleurs (quand une température maximale atteint ou dépasse 30°C) a eu lieu le 29 février 1960 avec 31,2°C à Saint-Girons en Ariège, au pied des Pyrénées. Pour le mois de mars, c’est encore près des Pyrénées que l’on retrouve les températures les plus élevées avec 30,1°C à Dax et Mont-de-Marsan le 29 mars 2023.

C’est à nouveau dans le sud de l’Aquitaine que les températures les plus élevées concernant le pic de chaleur de cette fin de semaine seront observés.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture