En ce moment

Titre

Artiste


Chilavert justifie son attaque sur Vinicius

Écrit par le 29 mars 2024



Après avoir traité Vinicius Junior de « pédale » sur ses réseaux sociaux, l’ancien portier strasbourgeois, José-Luis Chilavert, s’est justifié sans regret.

« Du pain et des jeux, le premier à insulter et à attaquer ses rivaux, c’est lui. Ne soyez pas une pédale, le football est pour les hommes. » Ainsi s’est exprimé José-Luis Chilavert le 26 mars dernier, en réaction aux larmes de Vinicius Junior lors d’une conférence de presse durant laquelle le Brésilien a évoqué les attaques racistes dont il était régulièrement la cible. Quelques jours plus tard, l’ancien international du Paraguay est revenu sur ses propos sans regrets apparents.

« Le football est réservé aux hommes »

Des mots prononcés sur les ondes de la radio argentine Splendid AM, avant que l’ancien gardien de but du RC Strasbourg ne poursuivre : « La discrimination existe en Argentine, en France, dans le monde. Quand je suis arrivé du Paraguay, on m’a traité de mort de faim qui volait de l’argent. […] Ce que j’ai dit sur mon Twitter, c’est que le football est réservé aux hommes. Quand au Paraguay, on dit de ne pas être une pédale, ce n’est pas du tout péjoratif. Les caméras Netflix étaient là et il s’est mis à pleurer. »

Toujours aussi remonté, Chilavert a enchaîné : « Que reste-t-il à une (femme) brune qui gagne 300 dollars et qui doit donner à manger à ses quatre enfants ? Lui, il joue au Real Madrid. Et en plus, il est le premier à attaquer ses adversaires. Quand la police brésilienne a battu à mort les suporters argentins et de Boca, où était VInicius qui est un exemple pour les Brésiliens ?  »



Source link

Donnez une note

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 × 4 =