En ce moment

Titre

Artiste


Droits TV : la Ligue de rugby lance un appel d’offres pour sécuriser ses revenus

Écrit par le 2 avril 2024



Si la Ligue 1 ne connaît toujours pas l’identité de son prochain diffuseur à moins de cinq mois du début de la prochaine saison, le Top 14 devrait s’éviter cette situation inconfortable. La Ligue nationale de rugby (LNR) a en effet lancé mardi son appel d’offres pour un nouveau cycle de quatre ans qui débutera lors de la saison… 2027-2028. « On souhaite avoir une visibilité à moyen terme sur l’exposition des championnats, afin que les clubs puissent continuer à investir dans la durée », résume Emmanuel Eschalier, le directeur général de la LNR.

L’idée est aussi de profiter d’un contexte très favorable pour le rugby français, avec des affluences en hausse dans les stades et des audiences TV en bonne forme. « L’effet Coupe du monde », même s’il a été limité par l’élimination précoce de l’Equipe de France, a aussi nourri cette dynamique.

Avec ce nouvel appel d’offres, qui porte simultanément, pour la première fois, sur les droits du Top 14 et de la Pro D2, la LNR espère donc sécuriser ses revenus jusqu’à la fin de la saison 2030-2031. Voire la suivante, puisqu’une option pour une année supplémentaire a été incluse. Aujourd’hui, les droits sont détenus par Canal + qui s’acquitte d’un peu moins de 122 millions d’euros par an pour les deux compétitions.

Les offres attendues en mai

Au total, quatre packs sont proposés. Les deux premiers portent exclusivement sur des matchs de l’élite, tandis qu’un troisième propose un mix entre Top 14 et Pro D2. Un dernier est entièrement dédié à la Pro D2. Contrairement au précédent cycle, les droits dits de « quasi direct », qui permettent à un diffuseur de proposer les images en léger différé, ont été inclus dans les lots. « Nous n’avons pas souhaité atténuer l’exclusivité pour les diffuseurs », justifie Emmanuel Eschalier.

Pour les potentiels candidats, un « prix de réserve global » a été fixé à 130 millions d’euros par saison, indique un communiqué. En réalité, les montants devraient être supérieurs, car une augmentation de 3 % doit intervenir chaque année, faisant grimper la facture à 136 millions annuels en moyenne sur le cycle de quatre ans.

Partenaire historique de la Ligue, la chaîne cryptée n’a pas souhaité commenter cette annonce. Mais « ce ne sera pas une surprise pour Canal, nous sommes allés voir l’ensemble des acteurs du marché avant de lancer cet appel d’offres », souligne le dirigeant. Le dépôt des offres est attendu le 22 mai prochain.



Source link

Donnez une note

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


10 + 20 =