En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


EdF : Mondial 2014, la confidence de Varane – Football

Écrit par le 2 avril 2024


[ad_1]

Dans un entretien accord L’Equipe, le dfenseur central Raphal Varane (30 ans, 20 matchs et 1 but en Premier League cette saison) voque le sujet des commotions crbrales dans le football. Le joueur de Manchester United confie notamment en avoir t victime plusieurs reprises au cours de sa carrire. « Quand on regarde trois des pires matchs de ma carrire, il y en a au moins deux avant lesquels j’avais eu une commotion quelques jours plus tt : face l’Allemagne en quarts de finale de la Coupe du monde 2014 (le 4 juillet, 0-1 avec la France), et avec le Real Madrid contre Manchester City en huitimes de finale de Ligue des Champions 2020 (le 7 aot, match retour, 1-2) », raconte le Franais.

Face au Nigeria, le champion du monde 2018 avait reu un ballon dans la tempe. « Je termine le match mais je suis en mode ‘pilote automatique’, explique-t-il. Si quelqu’un m’avait parl ce moment-l, je ne sais mme pas si j’aurais t capable de rpondre. Je ne me souviens pas du match aprs ce choc. » Derrire, l’ancien Madrilne va suivre un protocole de rcupration et participer au quart de finale contre l’Allemagne. « Avec le recul, je me dis : si j’avais su que c’tait une commotion crbrale, est-ce que je l’aurais dit, quitte ne pas jouer ce match ? Je ne sais mme pas s’il y avait des tests il y a dix ans. »

« J’tais diminu, mais finalement j’ai jou et plutt bien, mme si je perds ce duel contre (Mats) Hummels (sur le but de l’Allemand) dont on m’a parl pendant au moins quatre ans. (Rires.) Ce qu’on ne saura jamais, c’est ce qui se serait pass si j’avais repris un impact au niveau de la tte. Quand tu sais que les commotions rptition ont potentiellement un effet mortel, tu te dis que a peut trs mal tourner. A l’poque, je n’tais pas pre de famille, mais aujourd’hui, 30 ans et avec trois enfants, je rflchis diffremment », avoue-t-il.



[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *