En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


France-Afrique du Sud, l’aveu de Servat

Écrit par le 29 mars 2024


[ad_1]

C’était une occasion en or, qui ne se reproduira plus. Le XV de France a disputé l’an dernier une Coupe du monde à domicile, et les Bleus rêvaient de crocher le Graal pour la toute première fois, à la maison. Les Tricolores ont à la fois vécu un grand moment, avec cette compétition disputée devant leurs proches, et connu un immense douleur au moment de la défaite en quart de finale contre l’Afrique du Sud.

dans les colonnes de Midi Olympique. La veille, Fabien avait donné un planning pour la semaine à venir et avait dit : ‘on se séparera peut-être lundi matin’. Cela nous paraissait invraisemblable. On avait l’impression d’être sur ce chemin qui ne s’arrêterait jamais. Et ça s’est arrêté d’un coup sec. Ce fut très dur. C’est une douleur qui ne passera jamais. Ce match-là est dans les mémoires. »

« Cela n’arrivera plus jamais… »

Les Bleus se voyaient aller au bout. C’était l’objectif, le rêve. Et à l’arrivée, même si Servat estime que « personne n’a failli » sur cette compétition, le contrat n’est pas rempli, et il s’agit donc d’un échec. « Perdre en quart de finale de Coupe du monde, c’est passer à côté », explique l’ancien talonneur, en charge de la conquête des Bleus.

Tout s’est joué sur ce fameux match contre les Springboks, et Servat, à l’image de Galthié, ne remet pas en cause le travail effectué, et évoque ces situations défavorables aux Bleus. « Ce qu’il a manqué ? Peut-être, sur la fin, un peu plus de combat pour rester proche de la ligne, ne pas perdre un ballon ou deux. Il y a eu plein de faits de jeu, analyse l’ancien Toulousain. C’est un match où il y a trois essais sur trois jeux au pied adverses, cela n’arrivera peut-être plus jamais dans l’histoire du rugby. C’est arrivé ce jour-là. Thomas Ramos qui s’est fait contrer sur une transformation aussi loin de la ligne, je pense que ça n’arrivera plus jamais non plus. »

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *