En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30


Montpellier : toujours aussi cash, Nicollin rgle ses comptes avec Estve

Écrit par le 29 mars 2024



le 29/03/2024 13h36

Montpellier : toujours aussi cash, Nicollin r

Laurent Nicollin a allum Maxime Estve.

Lors du dernier mercato d’hiver, Montpellier a vendu le défenseur central Maxime Estève pour 12 millions d’euros à Burnley. Malgré un joli chèque récupéré, le président héraultais Laurent Nicollin n’a pas supporté l’attitude de son ancien joueur pour forcer son départ.

Comme à son habitude, le président de Montpellier Laurent Nicollin ne mâche pas ses mots lors de ses interventions médiatiques.

À l’occasion d’un entretien accordé au Midi Libre ce vendredi, le patron du MHSC a accepté de revenir sur le départ du défenseur central Maxime Estève, vendu pour 12 millions d’euros cet hiver à Burnley.

Nicollin a cédé car Estève lui a «cassé les couilles»

Initialement, la vente du jeune talent de 21 ans n’était pas prévue en cours de saison. Mais face à l’attitude d’Estève, Nicollin n’a pas voulu le retenir. «Pourquoi j’ai cédé ? Ce n’est pas moi qui ai décidé. Quand un joueur vous appelle tous les jours en vous disant : ‘Je veux partir, je vais gagner tant par mois’… Pour moi, il ne partait pas : les Anglais voulaient un joueur sans rien payer ou en payant au mois d’août. Maxime m’a cassé les couilles. On a fini par le laisser s’en aller», a révélé le boss héraultais.

«Il devait partir en juin. Nous avons touché un montant que l’on n’aurait pas eu à ce moment-là, il faut être honnête. Mais ce n’est pas moi qui ai fait le forcing pour qu’il parte. C’est un gamin formé au club, qui prétend l’aimer et qui veut partir pour quelques euros de plus, je ne pars pas à la guerre avec ça. J’ai été déçu», a-t-il soufflé avec amertume.

Un choix respecté, mais…

Sur le plan sportif, Nicollin a également eu du mal à comprendre la réflexion d’Estève. Malgré l’attrait financier de Burnley, le club anglais, 19e au classement, se trouve en grande difficulté en Premier League. «Quand tu es international Espoirs, que tu as 21 ans, il vaut peut-être mieux rester dans son club formateur et trouver un club d’un autre calibre. Mais je respecte son choix. Maxime est un inquiet par nature et à chaque offre, il voulait partir pour la tranquillité financière. Si, comme Joris Chotard, tu fais 150 matchs en L1, tu auras forcément des clubs», a regretté le dirigeant du MHSC. Dans la course au maintien, l’actuel 14e de Ligue 1 a certainement aussi des regrets de ne plus pouvoir compter sur un joueur fiable comme Estève…

Que pensez-vous de la sortie du président de Montpellier Laurent Nicollin sur Maxime Estève ? N’hésitez pas à réagir et débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

Par Damien Da Silva, le 29/03/2024 13h36





Source link

Donnez une note

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq × cinq =