En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


le « plan climat » de Bpifrance a financé 20 milliards d’euros d’investissements depuis 2020

Écrit par le 28 mars 2024


[ad_1]

Le déploiement était prévu sur cinq ans, il a finalement été réalisé en quatre. Bpifrance, la Banque publique d’investissement, qui a pour mission le financement et le développement des entreprises françaises, a présenté, jeudi 28 mars, les résultats de son « plan climat ». Lancé en 2020, ce dispositif a déversé 20 milliards d’euros pour la transition écologique et énergétique des entreprises.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Dans l’industrie, la très lente décarbonation du ciment

Entre 2020 et 2023, sur ces 20 milliards d’euros déployés, la banque a financé la « transition » de 6 600 entreprises pour un coût global de 5 milliards, en grande partie sous forme de prêts verts. Ce développement doit encore s’intensifier avec la mise en place depuis 2023 d’un « porte-à-porte de masse » réalisé par les équipes de Bpifrance auprès de 20 000 entreprises sur l’ensemble du territoire.

Quelque 8,5 milliards d’euros ont été également mobilisés pour financer 2 750 « greentechs », des PME ou start-up industrielles avec des solutions innovantes pour lutter contre le changement climatique. Et 6,5 milliards d’euros ont été engagés dans 550 projets de « production d’énergies renouvelables et décarbonées ». « Les esprits ont réellement évolué au cours des quatre dernières années, et les grands groupes industriels comme les PME sont devenus de plus en plus lucides sur la nécessité de décarboner notre économie », explique Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance.

Dynamique de décarbonation

Cette dynamique de décarbonation doit se poursuivre avec 35 milliards d’euros supplémentaires que la banque d’investissement prévoit de déployer d’ici 2028. Mais de nombreuses entreprises accompagnées par Bpifrance se heurtent au prix élevé de l’électricité qui peut peser sur leurs capacités d’investissements. « Pour réussir la décarbonation, l’électrification de l’industrie est la priorité des priorités, explique M. Dufourcq. Il faut donc convaincre les entrepreneurs de passer du pétrole et du gaz à l’électricité, mais ce n’est pas toujours facile quand le prix du gaz reste moins cher que celui de l’électricité ».

Si le plan d’économie budgétaire décidé par le gouvernement pour lutter contre le niveau des déficits publics ne devrait pas concerner les 54 milliards d’euros du programme d’investissement industriel France 2030, il n’épargnera pas en revanche le plan climat de Bpifrance. Une partie des subventions à destination d’entreprises de petites tailles ou de tailles intermédiaires (TPE, PME et ETI) devrait être diminuée. « Sur les 45 millions d’euros des subventions dites “France nation verte” versés en deux tranches par l’Etat à Bpifrance, 20 millions sont pour l’instant en attente d’arbitrage », indique la banque.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *