En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30


  • Non classé

Les “honnêtes gens de Tokyo” restituent toujours plus d’argent liquide égaré

Écrit par le 28 mars 2024




C’est un nouveau record, explique le South China Morning Post (SCMP). En 2023, les “honnêtes gens de Tokyo” ont remis aux autorités un montant record de 4,4 milliards de yens (plus de 27 millions d’euros) d’argent liquide perdu, généralement dans les transports publics et dans des portefeuilles ou des sacs à main égarés.

Ce chiffre représente un montant de 12 millions de yens par jour (soit quelque 74 000 euros) remis quotidiennement par les Tokyoïtes à la police ou aux agents des transports en commun, poursuit le quotidien hongkongais. Surtout, il est en hausse de plus de 10 % par rapport à l’année 2022. Selon les autorités métropolitaines, il s’agirait là de la conséquence de l’augmentation des déplacements en ville depuis la levée des restrictions liées à l’épidémie de Covid-19, au printemps dernier.

Quand bien même, certains détails interpellent : ainsi, la plus grosse somme d’argent liquide retrouvée s’élève à 16,8 millions de yens (près de 104 000 euros). Elle a été remise à son propriétaire un brin distrait, que l’on imagine soulagé.

“Une question de confiance”

Au total, sur les 4,4 milliards de yens trouvés, près des trois quarts ont été restituées. Le South China Morning Post cite les propos d’Izumi Tsuji, professeur de sociologie à l’université Chuo de Tokyo :

“Il serait impensable pour moi de ne pas donner l’argent à la police et je suis sûr que la grande majorité des Japonais pense de même.”

“Nous nous attendons également à ce que quelqu’un fasse la même chose pour nous si nous perdons quelque chose dans un train ou un bus, poursuit le professeur Tsuji. C’est juste une question de confiance et d’honnêteté.”

Selon la loi japonaise, explique le titre, toute personne qui trouve de l’argent perdu est tenue de le remettre à la police, mais a droit à une récompense allant de 5 % à 20 % de la somme si elle est réclamée par le propriétaire. Si l’argent n’est pas récupéré au bout de trois mois, la totalité revient à celui ou celle qui l’a trouvé. Et si celui-ci ou celle-ci ne réclame pas l’argent au bout de deux mois supplémentaires, la somme est versée à l’administration locale.

En 2023, le gouvernement métropolitain de Tokyo a bénéficié de 825 millions de yens de fonds non réclamés (5,1 millions d’euros), qui tombent dans les caisses de la communauté.



Source link

Donnez une note

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 × cinq =


Continuer la lecture