En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


les opérations de déblaiement ont commencé

Écrit par le 1 avril 2024


[ad_1]

Evacuer les débris et dégager le porte-conteneurs à l’origine de l’accident sont une priorité pour les autorités. Le transport maritime est à l’arrêt dans ce port, l’un des plus actifs des Etats-Unis.


Publié



Temps de lecture : 1 min

Les opérations de déblaiement débutent dans les ruines du pont Francis-Scott-Key de Baltimore (Etats-Unis), le 30 mars 2024, sur une photo fournie par les garde-côtes américains. (PETTY OFFICER 3RD CLASS KIMBERLY / SIPA)

Un énorme chantier s’ouvre dans les ruines du pont Francis-Scott-Key, à Baltimore (Etats-Unis). Un premier morceau de l’ouvrage qui s’est effondré dans la nuit du 26 au 26 mars, après une collision avec un cargo, a été découpé et déplacé, ont déclaré dimanche 31 mars les garde-côtes américains, actant ainsi le début des opérations de déblaiement. 

Le porte-conteneurs impliqué dans le spectaculaire accident est coincé sur place, encastré dans une partie du pont effondré, bloquant le transport maritime dans l’un des ports les plus actifs du pays.

Les corps de deux personnes tuées dans l’effondrement de la structure ont été retrouvés, tandis que quatre autres, toujours portées disparues, sont désormais considérées comme mortes.

Pas de date pour la réouverture du chenal 

Une vidéo publiée par les autorités, samedi, a montré des ouvriers en train de découper le métal d’une poutre du pont. Un premier morceau devait ensuite être soulevé par une grue, puis transféré sur un bateau, avant d’être acheminé vers un site de dépôt.

Depuis l’arrêt des recherches, déblayer le pont et libérer le porte-conteneurs, nommé Dali, sont une priorité pour les autorités. « Des progrès commencent à être réalisés » malgré « une situation extrêmement compliquée », s’est félicité dimanche Wes Moore, le gouverneur de l’Etat du Maryland, où se trouve Baltimore, sur la chaîne CNN.

« Ce n’est pas seulement important pour les travailleurs de Baltimore, mais pour notre chaîne d’approvisionnement nationale », a abondé dimanche le ministre des Transports américains, Pete Buttigieg, sur la chaîne CBS, précisant ne pas savoir quand le chenal pourrait être rouvert au transport maritime.



[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *