En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Miami: Dimitrov en pleine ascension

Écrit par le 31 mars 2024


[ad_1]

Grigor Dimitrov, l’un des hommes en forme du moment, est en finale du Masters 1000 de Miami et va affronter Jannik Sinner. Le Bulgare va retrouver le top 10 pour la première fois depuis plus de cinq ans.

Grigor Dmitrov est très certainement l’un des hommes les plus en forme sur le circuit ATP, ces derniers mois. Ce dimanche, le Bulgare, 12eme joueur mondial et tête de série n°11, va affronter l’Italien Jannik Sinner, 3eme joueur mondial et tête de série n°2, dans le cadre de la finale du Masters 1000 de Miami aux Etats-Unis. Sur les trois derniers Masters 1000, le Bulgare a atteint la finale à deux reprises. A la fin de la saison dernière, Grigor Dimitrov avait tenté d’aller chercher le titre, contre le Serbe Novak Djokovic, du côté de Paris Bercy, avant donc de récidiver en Floride.

Dimitrov: « Quand je perds, je repars au boulot »

Enfin, dans le dernier carré, l’Allemand Alexander Zverev, 5eme joueur mondial et tête de série n°4, n’a pas connu plus de réussite. Ce beau parcours va lui permettre de progresser au niveau du classement ATP. Au pire, lundi prochain, Dimitrov sera neuvième. Au mieux, il sera septième, s’il remporte le tournoi. Un retour dans le top 10 qui ne lui était plus arrivé depuis le mois d’octobre 2018.

A ce sujet, dans des propos rapportés par le site internet spécialisé Tennis Actu, le principal intéressé a réagi : « Ce qu’il y a de plus important pour moi, c’est d’avoir été capable de battre coup sur coup de grands joueurs comme Carlos Alcaraz et Alexander Zverev. Si vous savez faire ça, le classement suit. La discipline, le travail acharné, l’implication que je mets dans tout ça… Pour rester au top, il faut être capable de battre régulièrement les meilleurs et c’est ce que j’arrive à faire depuis huit ou neuf mois. Et quand je perds, je repars au boulot, il n’y a pas de secret. Chaque jour, si je n’ai pas une douleur qui m’empêche de m’entraîner, j’y vais. Et je suis fier de tout ça. »

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *