En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30


Retour couronné de succès pour Ntamack avec Toulouse

Écrit par le 31 mars 2024



Plus de sept mois après sa dernière apparition sur une pelouse de rugby, Romain Ntamack a connu un retour heureux ce samedi. Entré en jeu avec le Stade Toulousain, il a participé au succès haletant des Rouge et Noir contre la Section Paloise (31-29).

Romain Ntamack, héros du sacre toulousain en finale du Top 14 la saison passée, a par la suite fréquenté l’infirmerie durant sept mois et demi. Privé de Coupe du monde et de l’intégralité de la saison jusqu’au printemps, le demi d’ouverture a aperçu le bout du tunnel ce samedi à l’occasion de la 20eme journée de Top 14. En sortie de banc certes, mais qu’importe. « J’attendais ça depuis tellement longtemps, j’avais l’impression que ça faisait une éternité que j’avais pas foulé cette pelouse » a savouré l’international tricolore au micro de Canal+ au coup de sifflet final.

Les internationaux Meafou et Mauvaka ont brillé

Mais dès l’entame la rencontre a démarré sur les chapeaux de roue. D’une course tranchante, Emilien Gailleton a glacé le stade Ernest-Wallon sur une combinaison (0-7, 4eme). Les Toulousains ont ensuite haussé le ton avec les essais de Santiago Chocobares (12eme) et de Jack Willis (22eme). Les internationaux français Peato Mauvaka, en évitement (18eme), et Emmanuel Meafou, en puissance (52eme), ont également fait parler la poudre. Et le moins que l’on puisse dire, il n’en fallait pas moins ce samedi pour venir à bout d’une Section Paloise on ne peut plus joueuse. Et talentueuse.

Eliott Roudil a conclu en beauté une action d’envergure qui a refait basculer les Béarnais en tête dans le dernier quart d’heure (26-29, 67eme). Auparavant, Théo Attissogbé avait démontré toute sa classe, se fendant d’un joli doublé (36eme, 43eme). Glanant le bonus défensif, la Section Paloise (7eme) demeure au contact de Toulon, 6eme, qui se déplacera ce dimanche chez l’Aviron Bayonnais. Le Stade Toulousain relègue pour sa part le Racing 92 à huit points et revient par la même occasion à trois unités du leader, le Stade Français.



Source link

Donnez une note

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + douze =