En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30

Emission en cours

RENCONTRE

17:00 18:30


Rien de mieux pour le tennis

Écrit par le 17 juillet 2023



A l’occasion de la conférence de presse consécutive à la finale de Wimbledon, Novak Djokovic s’est montré élogieux envers Carlos Alcaraz. Le Serbe a également admis quelques regrets sur certains points qui ont fait basculer le match.

Novak Djokovic en a peut-être perdu l’habitude. Pour la première fois depuis l’US Open 2021 face à Daniil Medvedev, le Serbe est sorti avec une défaite d’une finale de tournoi du Grand Chelem. A l’issue d’une bataille longue de quasiment cinq heures face à Carlos Alcaraz, le numéro 2 mondial a chuté sur un court où gagner était presque devenu naturel pour lui. « J’ai déjà remporté beaucoup de finales que j’étais proche de perdre donc j’imagine que ça égalise les comptes, a confié Novak Djokovic en conférence de presse, dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe. Malgré tout, c’est dur. Ce n’est jamais facile de perdre un match si serré. »

Néanmoins, le Serbe affirme que « tout le mérite en revient à Carlos Alcaraz ». A ses yeux, l’Espagnol a été « très stable sur les points importants » et déployé un jeu d’une grande maturité malgré ses 20 ans. « A son âge, faire preuve d’autant de solidité mentale et nerveuse, jouer un tennis d’attaque comme le sien… Il a vraiment bien retourné, mais il a aussi fait des coups tellement incroyables, a ajouté celui qui en reste à sept sacres sur le gazon londonien. Bravo à lui et à son équipe. C’est un sacré tournoi pour lui et un sacré match. J’espère que tout le monde a apprécié. »

Djokovic : « Il mérite sa victoire, sans aucun doute »

Interrogé sur les éventuels regrets qu’il pourrait avoir au sortir de cette finale, Novak Djokovic retient le jeu décisif qui est venu conclure la deuxième manche, durant lequel il a eu une opportunité de mener deux manches à rien. « Mon revers m’a lâché, pour être honnête, sur cette balle de set, a-t-il admis. Même si sa balle était longue et qu’il y a eu un mauvais rebond, je n’aurais jamais dû rater ce point. » A cela s’ajoute un autre revers manqué à six points partout. « Deux revers très mauvais, c’est comme ça, a confié le Serbe un brin philosophe. Et le match a basculé en sa faveur. »

Admettant avoir des regrets au vu des opportunités manquées, Novak Djokovic a toutefois retenu que Carlos Alcaraz « se battait bien » avec « une défense incroyable » et « des passings qui lui ont donné le break dans le cinquième ». « Il mérite sa victoire, sans aucun doute », a-t-il ajouté. Alors que cette finale était le troisième duel entre les deux hommes, après le succès de l’Espagnol en demi-finale du Masters 1000 de Madrid l’an passé et celui du Serbe en demi-finale de Roland-Garros cette année, Novak Djokovic espère voir naître une rivalité entre-eux. Mais, s’il assure que le natif de Murcie « va être sur le circuit pendant encore un bout de temps », le numéro 2 mondial est moins affirmatif le concernant.

Pour Djokovic, Alcaraz est « le meilleur joueur du monde »

Malgré tout, Novak Djokovic assure que « c’est bon pour le tennis quand les n°1 et n°2 s’affrontent dans un match de presque cinq heures qui est passionnant » et qu’« il n’y a rien de mieux pour le tennis ». Comme il l’avait affirmé avant la finale, le Serbe a confirmé être surpris de la capacité d’adaptation de Carlos Alcaraz au gazon. « Je pense que jouer le Queen’s l’a beaucoup aidé. Il a failli perdre le premier match et puis il est monté en puissance, a résumé le numéro 2 mondial. A Wimbledon, les courts sont plus lents et je pense que ça correspond bien à son type de jeu. Mais son slice, ses chips en retour, sa volée, oui c’est impressionnant. Je ne m’attendais pas à ce qu’il joue aussi bien sur gazon cette année, mais il a prouvé qu’il était bien le meilleur joueur du monde, aucun doute. »

Concernant le jeu de Carlos Alcaraz, Novak Djokovic concède volontiers qu’il emprunte à Roger Federer, Rafael Nadal et lui-même. « En gros, il a pris le meilleur de nous trois, s’amuse le Serbe. Il a cette résilience et cette maturité étonnante chez quelqu’un de 20 ans. » Pour conclure, Novak Djokovic a assuré qu’il n’a « jamais affronté quelqu’un » qui ressemble à l’Espagnol, qu’il présente comme « un joueur très complet » à même d’avoir « une longue carrière et d’être victorieux sur toutes les surfaces ». Des compliments que l’intéressé devrait apprécier.



Source link

Donnez une note

Continuer la lecture