En ce moment

Titre

Artiste

[qt-onairmini]

[qt-onairmini]


Tendance à 4 semaines : Vers une amélioration progressive en avril

Écrit par le 28 mars 2024


[ad_1]

Un temps toujours très perturbé se maintiendra en première semaine d’avril, mais déjà les conditions vont s’améliorer dans le sud. À l’échelle de l’hexagone, un temps nettement plus ensoleillé et assez chaud pourrait dominer en seconde quinzaine d’avril.

Semaine du 1er au 7 avril : fêtes de Pâques humides et de saison

La tendance humide mais douce va se poursuivre pour les fêtes de Pâques. Il faudra donc chercher les œufs du lapin de Pâques avec un imperméable. Le défilé de perturbation apportera toujours des pluies régulières à l’ouest, mais surtout au sud-est, qui connaît en ce week-end le 6 ème épisode méditerranéen. Mais, ce sera le dernier. Au fil des jours, un temps sec, très doux et calme s’y imposera tandis que les pluies circuleront encore sur une large moitié Nord-Ouest.

Semaine du 8 au dimanche 14 avril : vers un temps plus calme

Le temps sec et ensoleillé devrait caractériser le tiers sud pour cette deuxième semaine d’avril. Mais, des perturbations, plus faibles que les actuelles, tangenteront encore le tiers nord-ouest. Il fera certes doux, mais le ressenti devrait rester encore assez maussade jusque vers le 10 avril sur la moitié nord.

Semaine du 15 au 21 avril : vers un temps très doux et ensoleillé

Certains modèles météorologiques envisagent une baisse temporaire des températures avec un flux de nord autour du 15. Il faudra surveiller la possible survenue de quelques gelées à ce moment-là. Mais la tendance ultérieure est à l’établissement d’un temps anticyclonique sur la France, avec un bon ensoleillement et une remontée des températures.

Semaine du 22 au 28 avril : un avant-gout d’été ?

Malgré l’échéance lointaine, les signaux sont en faveur d’une fin avril aux allures estivales. Il devrait majoritairement faire beau sur notre pays, avec possiblement des pointes à 25°C, ce qui constituerait alors les premières journées de chaleur à l’échelle de l’hexagone. Pour la toute fin du mois, cette séquence chaude pourrait tourner à l’orage.

[ad_2]

Source link


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *